Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

9 mars 2015

Arrakis - Close To The Sun

« Qu'est-ce qu'il se passe ? ». J'adore me poser cette question après l'écoute d'une découverte, d'une nouveauté qui vient de caresser la surface de mon âme. Parce que ce contact avec un objet sonore est un art permanent quand il procure sensations, évasions, frissons, et surtout sans s'y attendre.


Arrakis est une planète de l'univers de Dune de Frank Herbert. La planète Arrakis est un désert, mais la vie n'en est pas un. Dans cet espoir sans fin, il suffit simplement de réussir à planer au quotidien, être léger, respirer, rêver, espérer.. et puis voir ce qui se passera. Mais sur un désert ce n'est jamais gagné d'avance. Avec les frères Guillaume et Renaud Druel, il y a pourtant de quoi trouver refuge afin de poser son esprit dans cet univers invisible. Cinq années sans jouer ensemble, Guillaume revient auprès de Renaud (Coffees&Cigarettes) avec des textes, puis naissent les premiers échanges et les premières compos. Au vu du résultat, voilà un choix bien magnifique.
Quatre premières compositions où se mélange post-rock, trip-hop et électro. Le projet se dévoile avec "Welcome to the dark side", puis suit "Litanie", "Close to the sun" et enfin "Whishy Whashy". Dès le premier morceau, l'univers onirique du groupe se marie à merveille avec celui du célèbre écrivain. Ainsi, le résultat accouche d'extraits musicaux aussi sublime qu'envoutant et grandiose pour la force de ses interprétations vocales et musicales où l'on y retrouve l’influence de groupe comme Archive, Portishead, Massive Attack ou même Pink Floyd.

On écoute Arrakis pour s'offrir un moment avec nos sentiments les plus forts. Et tout nous oblige à dire que Close To The Sun prévu prochainement, sera un EP aussi beau que l’œuvre cinématographique de David Flynch. Qu'il sera aussi un très bel hommage à l'auteur de Dune, mais également que les frères Druel possèdent ce talent insupportable pour ceux qui n'en ont pas, mais époustouflant pour ceux qui ne peuvent se passer de musique pour vivre.

Oui voilà, époustouflant.


https://www.facebook.com/arrakismusic


Notez cet album



 
© since 2014
-->