Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

11 octobre 2015

Deux - Photo non contractuelle


D'abord, il y a Ivan Callot que l'on ne présente plus. Mais si voyons, tu le connais ! Les Rois de la Suède récemment, et bien avant, membre-fondateur des Fatals Picards (et rien que pour ça, il mérite sa statue). Ensuite, il y a Marc Limballe, batteur chez les Rois de la Suède, et ensemble, ils ont décidés de partir sur un nouveau délire à deux.


Un délire ? Oui, car si la première écoute n'a pas suffi à me procurer un enthousiaste démoniaque, une seconde plongée plus approfondie dans le projet a réveiller chez moi une curiosité naissante poussée par une folie rythmée à l'humour à la fois acide et absurde sur des thèmes d'actualités Remue-toi la Grèce, Eurobisous, Allemand LV1, des thèmes personnels comme sur le bonheur d'être papa Je te voulais pas, et d'autres sortis de l'imagination sans limite du duo. Et sur chaque morceau, le politiquement correct en prend pour son grade. Voilà l'un des principaux intérêts de l'album, c'est savoureux. Très diversifié donc, l'univers de Deux surprend lorsqu'il s'agit de passer d'une chanson sur des fenêtres en PVC En plastique, à un morceau éponyme sur Les dinosaures. La fin d'Internet est annoncée Internet va fermer, et pour marquer l’événement de ce premier album, le duo met fin à trente ans de suspens et d'interrogation en balançant une révélation qui va bouleverser l'empire musical sur Super connus.

Forcément. Deux, les fils cachés de Jean-Paul sont en roue libre, logiquement ça se ressent, ce n'est vraiment pas déplaisant mais nul doute que cet univers loufoque s'adresse à un public adepte du genre. Pour les nostalgiques aussi, comme moi, où dans un coin de mes pensées résonne encore les airs de Goldorack est mort ou et de Mon père était tellement de gauche. Il était chouette ce temps-là, et pour cette raison, je te suivrais partout Ivan ! Aujourd'hui, cet album, je sais où le ranger sur l'étagère de ma discothèque, pour les jours moroses. 

facebook.com/IvanCallotSolo
deuxenchiffres.fr


Vous aimez ce groupe ? Faites tourner !

 
© since 2014
-->