Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

20 mai 2018

I Me Mine - Ellipsis

Depuis 2013, le groupe (Fred, Sam et Guillaume) ne chaume pas avec à son compteur un grand nombre de concerts et déjà un ep et deux albums. Et surtout aujourd'hui, celui qui nous intéresse, le dernier album sorti en mars dernier : Ellipsis.


10 Titres pour ce nouvel opus et à l’écoute on peut dire que I Me Mine, c’est comme si Supertramp, Electric Light Orchestra et avait fait l’amour avec Queen et les Beatles. J’en viens donc à supposer que le nom du groupe vient d’un hommage au titre « I ME MINE » des Beatles et peut être aussi du livre de Georges Harrison du même nom Bref, le résultat est un indie-pop-rock-psyché aux références Britannique assumées. Mais toutes ces influences sont digérées et non banalement copiées. Il faut le dire à la première écoute ça fleure bon la pop sixties dans le son avec une voix lead et des mélodies léchées  et parfois John Lennonisante comme sur des titres comme Elephant On the Doorway
Le résultat est un son chiadé, singulier qui s’affine de plus en plus en fur et à mesure que le groupe et que les années avancent. 

Ellipsis est un album qui sonne comme une BO de film de Sofia Coppola. On peut souligner un travail remarquables sur le son, les arrangements et en particulier les harmonies en autres vocales. C’est un album plein de bonnes idées et de bonnes surprises, les toulousains s’offre même le plaisir d’un featuring de taille sur le titre Expectations appelant au clavier ni plus ni moins qu’Hervé Salters plus connu sous le nom de General Elektriks à les accompagner.


Après disséquassions suite à plusieurs écoute, je conclus en disant que ce nouvel opus Ellipsis semble composé en deux parties une première partie offrant des titres rythmés, enjoués et radiophoniques. Tandis que la seconde partie de l’album s’aventure dans un chant plus posé, sobre et des arrangements tout en finesse et explosion en crescendo. Un grand album qui donne envie de découvrir et de suivre la suite de l’aventure de ce groupe plus que prometteur !

A chronicle of Renaud, special reporter at the Festival de Bourges 2018 from Break musical

www.imemine.fr

 
© since 2014
-->