Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

16 juillet 2014

Miossec - Ici-bas, Ici même



Jour de printemps dans le Finistère, à Ouessant précisément. 

Le soleil caresse l'océan au bord duquel Christophe Miossec pose son regard sur la ligne d'horizon. Le clip à peine mis en ligne, tourne en boucle et annonce un retour convainquant. Une douceur électrique et des ondes nostalgiques animent les yeux du chanteur. Sourire timide, habits sombres, il ne change pas et pourtant... Miossec pose ses valises d'un voyage de vingt ans, chez lui là-bas au bout du monde, où la terre s'arrête mais où la vie respire comme jamais. C'est pas fini, on vient à peine de commencer... Non ce n'est pas fini, voici Ici-bas, Ici même neuvième album du finistérien et point d’apothéose de vingt ans de carrière. Miossec se jette à l'eau, et enregistre (encore une fois) un album avec le cœur, sans calcul, à la fois minimaliste et époustouflant, autant sensible que lucide, du moins c'est ce que l'on ressent, le personnage si attachant ne nous fera pas dire le contraire. Un album à son image, donc.

L'album s'écoule de minutes en minutes et s'écoute de merveilles en merveilles. De surprises en surprises. Le cœur, une beauté. Nos morts, une beauté. 
À l'attaque, une beauté. Des touristes... Oh oui, tout l'album est de beauté, il n'y aura pas d'exception de goût. Chaque titre est un appel vers l'essentiel de la poésie, et caresse nos propres secrets, délice nos envies.

Les médias annonçaient un grand Miossec et c'est vrai. Voici un immense, un artiste de la vie qui l'habille de musiques et de paroles si délicieuses que ça nous fait terriblement vibrer.


 

 
© since 2014
-->