Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

19 novembre 2014

Manu - Tenki Ame / The Japanese EP


En écoutant le nouvel EP de Manu, mes premiers ressentis sont chargés d'amour et de beaucoup de tendresse. Honnêtement, je suis tombé dans un tourbillon de charme et de poésie dès les premières notes, dès le premier souffle de la chanteuse. Et ce ne fut pas une surprise. J'appréciais Dolly à une autre époque, et j'avais découvert avec bonheur la carrière solo de Manu avec La dernière étoile que j'avais chroniqué ici. Ces huit titres qui viennent de sortir, je voulais vraiment les écouter.

L'album s'ouvre sur "Tenki Ame" dans une version féerique, envoûtante, et inconsciemment mon esprit s'envole dans l'univers de Miyazaki. Avec cette mélodie au piano et la voix cristalline de Manu, je ressens une multitude d'émotions venant du Japon. Ses couleurs, ses douceurs, ses traditions, ses sourires. J'en ai des frissons, un bonheur indescriptible chatouille mon cœur. Manu attaque par une pure merveille, un bijou remarquable. Ce qui annonce un album splendide.
Puis le rythme change avec le deuxième titre "Mô Jikikai" la version japonaise de "J'attends l'heure" et c'est complètement fou ! Quasiment identique mais tout aussi beau que l'original. Et l'ascension ne va pas s'arrêter en si bon chemin. "Suteki Ni" est sur l'album, dans sa version live. Et c'est tant mieux parce que ce qu'on aime chez Manu c'est également son énergie. Le rock à Manu, c'est comme le coulant d'un fondant au chocolat. 
Retour de "Tenki Ame" en version Santiago Walsh Remix. Plus courte, avec des violons ce coup-ci. Dès que l'on a aimé cette chanson une fois, celle-ci peut-être déclinée autant de fois qu'elle veut, elle restera toujours aussi belle. Ensuite "Amaku Ochiru" est proposé en trois morceaux qui se suivent. Une version classique dans le style des premiers titres de l'album et deux versions électro différentes, pour faire durer le plaisir.
Pour terminer, en guise de final époustouflant, une version harpe-voix de "Tenki Ame" qui nous fait définitivement être amoureux de la vie, de la musique, du Japon, et de cette artiste si talentueuse. Comme dans un manga de Miyazaki, je vole dans les nuages, le cœur léger, l'âme heureuse et je n'en demande pas plus pour satisfaire mon bonheur.

Tout comme le visuel de son album, Manu à plus que réussie son pari japonais. Elle en a fait une véritable œuvre d'art. C'est beau, c'est beau, c'est beau, c'est beau et c'est sacrément beau !




http://www.manu-friends.com/
https://www.facebook.com/manufriends


Notez cet album

avatar
Céline A
19 novembre 2014 à 17:44

Un très bel article qui résume bien la sortie du dernier EP. Ca nous donne envie de courir l'acheter pour s'offrir un aller retour au Japon :-)

Reply
avatar
20 novembre 2014 à 09:45

Je pense que l'on doit être beaucoup à avoir ressenti ces sensations lors de la première écoute de Tenki Ame. Un petit bijou japonais made in Manu! <3

Reply
 
© since 2014
-->