Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

26 janvier 2015

Laetitia Shériff - Pandemonium, Solace and Stars


Pandemonium, Solace and Stars est le nouvel album de Laetitia Shériff. Un titre bien original comme l’intrigante pochette, qui aurait pu se retrouver dans notre Top 10 des plus belles pochettes de 2014. Visuellement, le charme opère.

Place au contenu de l'album maintenant, et dès le premier morceau "Fellow", me voilà agréablement conquis par cette ballade électrique qui me plonge dans une ambiance intime, une communion avec l'artiste que je découvre avec le regret de ne pas l'avoir fait plus tôt. Une première écoute et Laetitia Shériff chatouille mon cœur et m'invite à la suivre dans son univers où se mêlent dix chansons entièrement en anglais, à la sensualité extrême, aux rythmes envoutants faisant appel à des sonorités électro et mythifiés de guitares captivantes.
Accompagnée par Thomas Poli (guitariste de Montgomery et collaborateur de Dominique A), Nicolas Courret (batteur d'Eiffel) ainsi que la violoniste Carla Pallone (Mansfield.Tya) invitée sur trois titres, Laetitia Shériff réalise un troisième album solo, sorte d'étreinte sauvage entre mélodie sucrée et rage chatoyante. La chanteuse, guitariste et bassiste envoûte de toute sa voix "To Be Strong", ce morceau magnifique, tout comme "A beautiful Rage II". Elle bouleverse quand elle s'apaise, elle bouscule quand elle s'énerve. "Wash" est cet exemple d'énergie, cette rage parfaitement canalisée et utilisée comme montagne russe de nos émotions qui parcourent cet album. Et pour éviter la chute, Laetitia Shériff réussit parfaitement à nous tenir en équilibre sur son fil sonore. Je peux me pencher en toute confiance sur le titre sombre à l'ambiance pesante mais excellente de "Urbanism - After Goyal" quand derrière, le titre suivant et le dernier "Far & Wide" me rend si léger, si bien, totalement détendu et au final amoureux... "- It sounds like love" nous dit-elle en guise de conclusion, un peu à la Portishead en plus grand - J'ai osé, c'est pour dire le niveau - oui, je suis définitivement séduit.


Soyons franc, Pandemonium, Solace and Stars va vous faire du bien si vous ne l'avez pas encore écouté. Cet O.V.N.I musical, est capable de nous gonfler à nouveau nos poumons asséchés. Pour savourer au mieux, notre respiration à cette vie céleste faite de musique que l'on aime tant. Laetitia Shériff, c'est un beau nom pour une étoile.


http://www.laetitia-sheriff.com/
https://www.facebook.com/laetitiasheriff

 
© since 2014
-->