Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

4 février 2015

The Sond of Yves

Une musique de nuit, une musique pour faire l'amour, une musique pour aimer la vie. Voici ce à quoi fait penser la fragilité qui se dégage de ce jazz-rock magnétique, enveloppé par une voix puissante. Depuis quelques nuits, j'écoute le premier album de Yves, intimement.
Un peu amoureusement.


Le groupe américain de Seattle composé de Susie Philipsen, Tyler Potts, Julia Khorsand & Joe Slaby souffle un vent de douceur au-dessus de l'horizon jazz aux allures un brin pop, un brin rock. Véritable hymne aux grands espaces et à la rêverie, The Sound of Yves est un album aérien, paradisiaque, qui nous tient debout sans qu'on puisse toucher le sol. On est bien. Tellement bien.
Le charme de cet album se trouve dans sa tranquillité, dans ces espaces immenses évoqués par les échos d'une voix cristalline. Des ballades pour mettre en valeur un instrument, une ligne de chant, où les textes des chansons jouent avec les sonorités, laissant aux oreilles amoureuses de l'auditeur tout le loisir de voguer sous l'émotion musicale de ce requiem jazzy. Symphonique et dans un esprit d'évasion, les morceaux s'enchaînent sans qu'une chanson ne se dégage du lot, formant un ensemble qui se déguste d’un bout à l’autre dans une impression troublante d’apaisement absolu. Oh oui, on est bien. Et quand la chanteuse, qui a vécu sur Nantes, se lance dans une chanson en français avec un accent approximatif mais terriblement séduisant, ça donne des frissons. "- Je cherche une machine à bisous, embrassez-moi, touchez-moi partout".. Et bien, il ne faut pas qu'elle nous parle comme ça, parce que beaucoup de fans risqueraient de tomber amoureux.

The Sound of Yves se déguste les yeux fermés, pour pouvoir se perdre dans toute la délicatesse de la musique et toutes les ouvertures que le groupe nous laisse imaginer. Un plaisir pour l’âme, pour les oreilles, pour le corps tout entier. Et pour les esprits ouverts, voici un album idéal pour s'abandonner aux émotions fortes et sensuelles. Jusqu'au bout de la nuit.



http://thesoundofyves.bandcamp.com/album/the-sound-of-yves
https://www.facebook.com/YVESband
http://thesoundofyves.com/

avatar
Anonyme
22 février 2015 à 13:40

Le clip et la chronique donne beaucoup envie d'en découvrir plus

Reply
 
© since 2014
-->