Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

17 avril 2016

Fayro - La beauté des choses

Un vent d'Ouest souffle et retourne ma platine de frissons, ce courant d'air va même secouer mon âme. Faut dire qu'il apporte avec lui une production terriblement délicieuse. La beauté des choses porte bien son nom et Fayro vient de kidnapper mon cœur. Les Nantais font partie de ces groupes qui nous font glisser sur le monde sans trop de tracas, et nous font aimer la musique pour de vrai. 


Ne tournons pas autour du pot. La beauté des choses c'est onze pépites. Onze fragments de sentiments mélangés, d'une beauté renversante. Du visuel de la pochette à la cohérence des titres tout est beau. Le groupe fait, avec la sortie de son premier album, honneur à l'art de la musique avec son rock puissant. Le premier titre Les nuits blanches offre une bonne porte d’entrée avec ses guitares abruptes et incisives, sa voix réverbérée et sa mélodie absolue qui saisit à la gorge. Sourde oreille le deuxième titre confirme qu'écouter Fayro c'est se retrouver face à un rock franc du collier d'une énergie à la hauteur de ce qui se faisait de mieux à la fin des années 90 et qui fait toujours plaisir à entendre. Un son qui donne envie de petites salles transpirantes où l'on y lève son gobelet en plastique pour trinquer pour tout et rien, mais surtout pour le plaisir de se retrouver-là.
Après deux titres qui piquent à vif, la musique de Fayro ne se réduit pas qu'à un exercice de rock d'une énergie difficilement qualifiable. Lisa c'est un pavé dans la tronche. Et si Été 2001 paraît par moment "tendre" il n'en demeure pas moins nerveux avec ses envolées de guitares déchaînées et d'une batterie qui frappe à l'essentiel. Impossible de ne pas évoquer les quelques ballades remarquables du disque, à commencer par En suspens, qui offre de quoi s'envoyer en l'air par un chant touchant et poétique. Puis par Libre à la mélodie si esthétique que l'on reste dans les airs... L'homme me touchera aussi par cette histoire d'amitié, de cet homme ordinaire mais pas pour elle qui le voit comme une lumière dans la tempête... Paroles magnifiques accompagnées par la magie d'une orchestration qui t'emporte dans des solos guitares loin d'être dégueulasse.
Enfin, fait marquant, le dernier titre se reçoit comme un cadeau. Noire est une offrande sonore qui résumera musicalement le premier album de Fayro. Bourré de bonnes idées, d'un dynamisme exceptionnel et d'une réalisation remarquable. De beaux acquis pour un avenir radieux. Assurément. 


Véritable coup de cœur pour cet album qui ne lasse pas d'être écouté. Un disque que je vais ranger à côté de ceux de Matmatah, Noir Désir ou encore Deportivo. Ouais, à la bonne place. La beauté des choses est une nouvelle pierre à ajouter à l'édifice d'un rock français qui se porte décidément très bien.


facebook.com/fayrolegroupe

Tracklist
1 - Les nuits blanches
2 - Sourde oreille
3 - En suspens
4 - L'angoisse et le doute
5 - Libre
6 - Lisa
7 - Été 2001
8 - Le bout de ton nez
9 - Un homme
10 - Noire
11 - La beauté des choses

avatar
isa
17 avril 2016 à 13:59

Sur le roc, je suis assez mitigée, j'aime certains morceaux mais pas quand ça déménage trop. Mais l'écoute du titre proposé ici me donne envie d'en entendre davantage, j'ajoute donc Fayro à ma liste d'artistes à écouter :)

Reply
 
© since 2014
-->