Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

30 août 2016

A Loaner - Motorcycle Music

A Loaner ça fait voler, ça vous fait défier les lois de l’apesanteur, ça glisse dans les oreilles et ça part chatouiller le bas du ventre. A Loaner c'est une musique blanche comme de la laine, belle, fragile, et aussi douce. Le ralenti d'un moment de plaisir, qui va durer le temps de huit chansons. Celles d'un album plein de promesses.


Les Moulinois sont les nouveaux magiciens du folk. Ce folk poète et céleste importé des grandes plaines américaines. celui qui nous emmène dans des histoires improbables à coup de guitares sèches et de voix posées et imposantes, séduisantes, à l'allure parfaite qui vous retourne parfois, souvent, follement. A Loaner ça donne le tournis, tantôt le cœur serré, tantôt la tête en vrille. Dans les deux cas, ça vous fige l'âme et vous abandonne à vos émotions qui ne demandent qu'à vivre encore un peu mieux, toujours un peu plus haut. Oh oui. Avec cette voix qui vous capte et vous enchante, le plaisir est jouissif. Explosif. J'en veux pour preuve : Take my place at the cemetery est un pur délice. La sublime We set sail me fait penser à du Santa Cruz. Trois minutes douze de régal, incontestablement ma chanson préférée de cet album et qui me rappelle pourquoi j'aime ce style qui sent le cuir, le houblon et les plumes... A noter aussi, la magnifique immersion dans le silence d'une fin d'album avec Headphones. Ou plutôt, je ne saurais trop vous recommander d'écouter Motorcyle Music d'une traite, c'est du nectar, du petit lait. C'est chaud comme la fraîcheur d'une pierre précieuse, c'est une belle claque dans ta gueule, c'est des frissons, c'est la musique parfaite pendant ses vacances au soleil, lunettes sur le nez, c'est la B.O d'un crépuscule, c'est la mélodie d'un regard amoureux, des lèvres qui se collent, c'est le cœur qui vibre à n'en plus finir. Le dernier album de A Loaner nous mène loin, très loin, et moi, j'ai eu un mal terrible pour en revenir. J'étais si bien là-bas, dans cet univers qu'ils nous chantent et nous enchante...

écouter et acheter l'album ICI

avatar
isa
26 septembre 2017 à 20:15

J'ai particulièrement apprécié le style folk de cet album. L'écoute fut un bon moment.

Reply
 
© since 2014
-->