Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

10 octobre 2018

Elysian Fields - Pink Air

Pink Air est le neuvième édifice de Elysian Fields. Le duo New-yorkais décloisonne encore un peu plus son rock indie, et fait de son nouveau jet un ensemble sensuel et mélancolique. Carrément hypnotisant quant Jennifer Charles à la voix puissante, porte le rock bluesy en elle...


On a évidemment d’un côté la voix incroyablement sexy de Jennifer Charles. C’est la partie visible de l’iceberg que l’on retrouve sur la quasi-totalité des titres. Derrière elle, Oren Bloedow tisse comme toujours des accompagnements de haute-volée à la guitare, avec des rythmiques taillées au cordeau comme par exemple sur Storm Cellar, à la couleur blues. Les deux compères savent y faire et chaque note coule de source, chaque boucle semble mûrement réfléchie et s’intègre à l’ensemble avec une facilité déconcertante. Au fil des morceaux, le résultat semble épurée et coulant de source alors que derrière chaque titre se cache un foisonnement d’arrangements différents, de Star Sheen plus pop, et autres Philistine Jackknife pas loin du trip-hop… C’est la grande classe façon Elysian Fields. Parce qu'au final, en vue d'ensemble on obtient quelques ballades pour des road-trips classiques, mais carrément sexy, accrocheur. Difficile de dire le contraire à l’écoute de l’imparable Dispossessed, un brin formaté mais efficacement rock. Même remarque pour Knights Of The White Carnation, avec une manière de faire impeccable et un sens mélodique qui fait mouche. C’est lourd et puissant à la fois, une belle réussite qui contraste agréablement avec le morceau suivant. Le dernier de l'album. Time Capsule, dernière ballade tout en sensualité pour fermer les yeux. M'enfin, voilà un bon album à mettre en rentrant du boulot pour se poser, pour décompresser et voir son esprit se balader sur l'avenue le cœur ouvert à l'inconnu et dire bonjour à n'importe qui... Facile, facile. J'en redemande.


Ce Pink Air apporte quelque chose d'intense, et démontre une fois de plus que le duo New-yorkais possède un savoir-faire incomparable dans ce savant capharnaüm rock indie, et ça fait du bien à écouter ! Et je l'aime autant que Queen of the Meadow...

Tracklist
01 - Storm Cellar
02 - Star Sheen
03 - Beyond The Horizon
04 - Tidal Wave
05 - Karen 25
06 - Start In Light
07 - Philistine Jackknife
08 - Dispossessed
09 - Household Gods
10 - Knights Of The White Carnation
11 - Time Capsule

28 septembre 2018
Microcultures Records / Differ-ant

www.elysianmusic.com
www.facebook.com/elysianfields

 
© since 2014
-->