Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

1 novembre 2018

Cadillac - Originul

Putain attention ! Cadillac le compère de King Ju au sein de Stupeflip s’échappe en solo ! Le virus se propage, encore et toujours. Et attention c'est violent, même si tu baisses le son c'est toujours très fort.


Et je n'ai pas eu tord de jubiler pour ma santé mentale. Après une introduction électro expérimentale, Cadillac déboule dans un deuxième morceau terrifiant à se retourner les neurones. Game Over. Je veux m'arracher les oreilles mais, ce n'est pas possible. Écoute, j'ai reçu l'album le 10 octobre, nous sommes le 29 aujourd'hui à l'heure où j'écris ces quelques mots et je bloque sur ce titre. Torture mentale, lobotomie, on pourrait être bon pour l'asile psychiatrique. Non parce que ce Game Over on peut le hurler à la gueule de la mort qui rôde, on est tous des cadavres vivants dans ce monde qui part en vrille. On veut se débarrasser de nos costumes, revivre dans un autre, revivre sans devenir fou. Je veux m'arracher les oreilles, c'est brutal, et en même temps, je suis hypnotisé et j'aime terriblement ça. Electro malade, variété déviante, rap brut, c'est une peu de tout ça, c'est de la menuiserie sonore stupéfiante de spontanéité, de sueur, de rage, d'honnêteté. Toujours dans la déconne sans pour autant oublier la dénonce. Et ça défonce. Ouais, sans prise de tête et en rime à Yac comme dans Aka. De la poésie mec ! ça sent le pet l'amoniac / dans le canapé à Cadillac / Je t'emmène faire du zodiac / Pas vraiment paradisiaque / Attention aux insomniaques / C'est pas fait pour les maniaques / Les effets sont démoniaques / Faire gaffe à la crise cardiaque / Surtout pour les paranoïaques / Dans le canapé à Cadillac / Tu vas faire toutes les rimes en Yac... Le truc qui te fracasse la tête, qui t'la mets en vrac. Puis Débile, feat de King Ju et Mc Salo, le CROU n'est jamais loin et ça fait plaisir. De la déconne sans oublier la dénonce, et des débiles y en a un paquet sur cette planète. De l'intensité, du phrasé lourd, du rythme qui claque, du rentre-dedans en vers... Originul alterne entre le meilleur et le pire du meilleur. Énorme, énorme que sont : Coca-Cola, C Guignol, Mécanique (C'est quoi cette mécanique / Tu m'nique et moi j'te nique / J'aime pas bien ces pratiques / J'trouve pas ça sympathique...), SPDC... Pour moi c'est sûr, Cadillac il vient d'ailleurs, indescriptible. Et dans ma boite crânienne les vingt et un titres en vrac, tournent en boucle. De loin, les gens diront que cet album part en bordel complet et qu'à la première écoute il pue du cul, mais dans ce faux bordel plein de bon sens, il y a une puissance, un art subtile, des éjaculations musicales monumentales, une vérité, une claque, plusieurs même, pour nous remettre à notre place sans recevoir de leçons. Cadillac n'est pas que chanteur, n'est pas q'un simple musicien, c'est un artiste, un artisan, un créateur, un menuisier comme Joseph était charpentier. D'accord, je vais peut-être un peu trop loin dans la comparaison. Mais tout de même...  Quand y a des jours, des moments où rien ne semble aller, il m'arrive d'écouter un album de Stup ou celui de Cadillac aujourd'hui, et là mon vieux, tu respires.


C'est pas très original, et même un peu nul, mais le premier album de Cadillac c'est pas n'importe quoi. Ça fout l'feu, fait l'fou, ça t'handicape quand tu l'as pas, c'tune construction mathématique, un truc pataphysique qui t'pique comme un aspic... Oh putain oui ! 

Tracklist
01 - 23
02 - Game Over
03 - Aka
04 - Débile (feat King Ju, Mc Salo)
05 - Intro
06 - Zoo
07 - SF
08 - Coca Cola
09 - L'humour fou
10 - Ok
11 - C Guignol
12 - Limaces
13 - Fer
14 - Interlude 23
15 - Arkboot (feat Mc Salo, Mona Soyoc)
16 - Mécanique
17 - Intro 8
18 - Ego Slave (feat King Ju)
19 - Retroviseur
20 - SPDC
21 - X

16 novembre 2018
Société fantôme



 
© since 2014
-->