Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

3 janvier 2018

Guillaume Poncelet - Quatre vingt huit

Des boucles de piano qui tombent en cascade dès mon deuxième jour de l'année. L'écho des touches résonne dans une quiétude réconfortante et hypnotique. C'est impossible d'en sortir indemne après l'écoute d'un album si beau. 


Dans l'ombre des studios, Guillaume Poncelet compose, arrange et enregistre pour des artistes tels que Gaël Faye, Oxmo Puccino ou encore Ben Mazué. Il revient aujourd'hui pour un retour à l'essentiel avec un premier album Quatre vingt huit. Enregistré à corps ouvert, avec un piano droit, l'instrument de ses premières compositions.
Mélancoliques, obsédants, sincères, irrésistibles, enivrants... Quatorze morceaux aux ordres d'un piano céleste, rebondissant dans une intimité contagieuse et nocturne. Mélodies bouleversantes,
Quatre vingt huit est une incarnation timide et fragile d'un Chopin où crépite un piano protagoniste qui porte aux nues un mélomane passionné, un artiste éblouissant qui insuffle la vie dans le cœur du piano comme savent faire les maîtres de cet art. Et si les notes me bercent tout au long de ces quatorze titres, une tension douce m'enferme dans un cocon sonore engourdissant mes plaisirs troublants et me rend dans un état végétatif à souhait. De toute façon je suis en vacances, dehors il fait gris, le vent souffle, j'ai trop bu les dernières soirées, mon estomac hiberne et j'ai trouvé là, la meilleure musique qui soit pour me laisser dériver paisiblement dans cette nouvelle année.
Et pour que la jouissance musicale puisse atteindre son apogée à la conclusion de ce premier album, Guillaume Poncelet nous offre deux bonus. Last Breath avec Thomas Azier pour les préliminaires, et Gaël Faye sur Mon terroir pour l'apothéose. Violon, Cello, Alto, trompette... Grandiose.


Yann Tiersen, Max Richter, Moinho, Jean-Michel Blais, Dirk Maassen, Yiruma... Et maintenant Guillaume Poncelet... Encore un bel artiste qui me donne toujours un peu plus soif de piano.

Tracklist
01 - Morning Roots
02 - Duty

03 - Reverse
04 - Gus Song
05 - Homo Erectus
06 - Le Cahier
07 - Après
08 - Au bout du souffle
09 - Derrière la porte
10 - Teano
11 - L'ennui
12 - Iceberg
13 - Othello
14 - The Two Of Me
Bonus
15 - Last Breath (Live at Studio Davout with Thomas Azier)

16 - Mon terroir (Live at Studio Davout with Gaël Faye)

19 janvier 2018
Universal Music

www.facebook.com/guillaumeponcelet
www.guillaumeponcelet.fr

avatar
isa
3 janvier 2018 à 14:46

Moi aussi j'aime beaucoup le piano. Et l'extrait me donne envie ! Hop premier de la liste des disques à écouter en 2018 !

Reply
 
© since 2014
-->