3 mars 2019

Hum Hum fait parti de ces groupes que j'espère souvent. Ceux qui débarquent comme ça dans ma vie sans prévenir en mettant un joli bordel dans ma tête et dans mon âme. Ce duo belge de pop musicale formé de Sophie Verbeeck et de Bernard Tanguy sort un premier EP de quatre morceaux archi-prometteurs. Attention au décollage.


Un son délicieux, un peu eighties, très pop, une atmosphère agréable, douce et onirique, avec un fantastique chant en anglais et en français. J'ai glissé le CD dans mon lecteur et je n'ai pas vu le temps passé. Remarque, en quatre morceaux, il est si court... Vivement un album entier (prévu pour l’automne 2019) pour pouvoir prolonger le plaisir. Vous savez c'que c'est. On écoute pour la première fois un groupe, et boum, c'est la grosse claque. On a envie de l'aimer le plus possible alors on écoute, en boucle, en boucle, en boucle. Nous sommes dimanche, je ne me suis même pas encore habillé, et dehors le soleil semble lui aussi, dans un état de léthargie totale. Et moi, ce sommeil profond, je le laisse dans l'état avec une bonne musique à écouter sans freins. Et puis la voix de Sophie Verbeeck me fait fondre sur chaque morceau. Je dégouline de sentiments. Les choses se mettent à vibrer à l'intérieur comme à l'extérieur. Dès le premier titre, Bueberries, je fut vite enivré d'une poésie enveloppée d'une douce alchimie entre un chant frais et une musique envoûtante sur le fil d'une fièvre hivernale. Voilà une bonne explication de l'attachement profond que j'ai pour cet EP. 


Hum Hum est pour moi une sacré belle découverte à part entière : avec eux, je vole et je respire. Et bon sang, que ça fait du bien. Vivement cet automne alors !

Tracklist
01 - Blueberries
02 - Poetry
03 - Rêves clandestins
04 - Parade

15 mars 2019
Water Music / Dragon Accel



Commentaire(s) :