Waterwalls - France, 94

Trois mois après la sortie d'Anom, Xavier Ridel réactive son projet solo pour France, 94, un disque entièrement acoustique, enregistré et mixé en trois jours.


" France, 94 a été enregistré dans un appartement sur les bords de Marne, là où j'avais conçu mon premier album. J'y ai passé quelques temps et je n'avais qu'une guitare sous la main. Et simplement, j'ai rejoué d'anciennes chansons, et des nouvelles (dont Secret Sorrow, qui clôt le disque), en laissant tourner le micro de mon ordi. J'avais besoin d'un peu de simplicité après Anom, et j'ai toujours aimé les sessions acoustiques parce qu'elles sont dénuées d'artifices : tu ne peux pas cacher tes fêlures, tes défauts et tes sentiments quand tu es accompagné d'une simple guitare. Et l'absence de rythmes a tendance à arrêter le temps, comme dans la musique ambient.

Là c'était un moment un peu étrange, hors du temps. J'ai passé le plus clair de mes journées à me balader au bord de l'eau, à re(re)garder des films de Wong Kar Wai ou à me replonger dans des albums de famille. Un après-midi, je suis tombé sur une photo de moi sur une plage de Nouvelle-Calédonie - où j’ai vécu enfant - et cette photo portait une inscription au dos : "France, 94". Je ne sais pas qui l'a écrit, ni pourquoi, mais je suppose que ça représentait ma date de naissance. Il se trouve que c'était aussi l'indicatif du département où je me trouvais, donc je me suis dit que ça ferait un bon titre."

En résultent six morceaux à la fois honnêtes, frontaux et nostalgiques, qui mettent plus que jamais en avant la voix du chanteur, partagée entre profondeur et fragilité ; et qui cristallisent d'une nouvelle manière l'ensemble des contrastes qui s'échappent toujours des chansons du jeune musicien. 
______

Dossier de presse

Vendredi 3 juillet - In Silico Records - www.facebook.com/waterwalls

Commentaires