4 juillet 2020

Celui qui a une voix qui s’équilibre entre Ray Charles et Van Morrison et qui continue de sortie des disques à un rythme soutenu (Holly EN 2014, Never Twice en 2016, Nick Waterhouse en 2019 et maintenant Live At Pappy & Harriet’s) continue d’étendre sa vision au-delà de sa propre carrière en collaborant avec des amis comme Ty Segall ou entre Leon Bridges. Il aussi produit quelques albums de ses amis de longues dates : Allah-Lah.


Live at Pappy & Harriet’s est arrivé immédiatement après une longue et intense tournée européenne mais aussi un moment où Nick Waterhouse a tout remis en question. Cet album reflète le travail d’un artiste qui a vu certaines choses. Il a étudié, il a composé, il est réceptif, il est libre, et il a appris à connaître sa propre pratique artistique d’une manière qui apparaît fougeuse et brute su ce disque live enregistré dans sa ville natale.

Dossier de presse


24 juillet / Innovative Leisure / www.facebook.com/nickwaterhousemusic

Commentaire(s) :