Ollen - Infinity

Dès les premières notes on s'envole, voilà ce que j'aime dans cette musique, cette sorte de néo-classique qui explore en plus tant d'horizons au delà de sa propre frontière. Voilà ce que j'aime dans cette musique, j'adore tellement ce qu'elle peut me faire, peut m'offrir, peut me procurer, peut me transmettre.  


Un seul titre, le premier titre qui porte d'ailleurs bien son nom Close Your Eyes peut vous permettre de croire que vous êtes en train de voler dans les airs, à la vitesse des rythmes languissants et des envolées vibrantes de la musique de Ollen. Infinity est arrivé comme un cadeau du ciel, un cadeau tout court. Il s'est imposé un soir de gaieté, entre les échanges de cadeaux, de sourires et de baisers, un soir de réveillon post-Noël entre amoureux. Ambiance. Je ferme les yeux... 

Je l'ai déposé sur la platine juste après Iggy Pop. La soirée était déjà consommée, un peu arrosée, de toute manière on écoute toujours l'iguane en buvant un peu de vin et puis là... magie... la musique d'Ollen s'est occupée du reste de la soirée... Une soirée douce, pleine de vie et de rêves. Absolument.  

Tout au long de l'album, l'ambiance est douce, chargée en étincelles et en désir charnel, les lumières sont tamisées, mélange de rose, de bleu, de jaune, les couleurs pastels que l'on retrouve dans les rêves, les couchers de soleil, les papillons qui volent dans le ventre, en gros tout ce qui est beau dans la vie et qui fait du bien. L'atmosphère d'Infinity donne au corps des frissons qui respirent. Sensuellement.


Cette chronique est courte, très courte. Le début de l'année comme excuse, me remettre dans le "bain" comme autre excuse, mais je peux vous assurer que l'album est puissant et que si vous avez une heure à vous offrir, alors écoutez-le, évadez-vous et vous n'allez pas le regretter.

Tracklist 
01 - Close Your Eyes
02 - Infinity & Silence
03 - Overcome
04 - Last Breath
05 - Poppy Syndrome
06 - Every Day
07 - 1984
08 - The Sad Lover

15 octobre 2020
Not On Label


www.ollen.fr

Commentaires