We Can Say We Were par Kevin Rousseau

Il ne se passe pas une minute sans que je me remémore les émotions qui se sont emparées de mon âme il y a quelques jours au creux de mon quotidien, quand j'ai écouté ce morceau pour la première fois.

Les mots me manquent.
C'est sublime.

Ce n'est pas juste du piano, ce n'est pas juste un morceau au piano. C'est une histoire où chaque note est une sensation.

Kevin Rousseau arrive avec un premier titre, annonçant un premier album, comme l'avant-goût d'une explosion. C'est une musique à vivre.

En attendant, je suis assis dans le train qui me ramène à Châteaubourg. J'écris ces mots. Il va bientôt quitter Rennes et je pourrais absorber le paysage en écoutant We Can Say We Were en boucle, pour le plaisir.

Pour le plaisir de vivre ce moment, intensément.
C'est sublime.

Ne loupez surtout pas ça.


www.facebook.com/kevinrousseauofficiel

Posts les plus consultés de ce blog

Alain Bashung and the Pogues - Dirty Old Town

Le temps qui reste de Serge Reggiani

Youn Sun Nah - Elles (2024)

Jane Birkin by Friends

Antoine Sahler - Le hasard (2024)