Cali - 20 ans d'amour parfait (2024)

Mais pourquoi ? Pourquoi Cali ?
Parce que ce concept d'un album intemporel et somptueux, ces merveilleuses ballades ne cessent de faire valser mon âme par ses mélodies et ses mots ciselés, qui m'emmènent à chaque écoute vingt ans avant, vingt ans durant…Parce que si je ne devais garder qu'un album de lui c'est inévitablement L'amour parfait pour mille raisons. Parce que quand le soleil se fait rare et le bonheur aussi, il est de ces albums où l'on tombe volontiers dans ses bras pour refaire partir un cœur...

20 ans d'amour parfait. Absolument sidérant, cet album magnifique je l'écoute pour la énième fois aujourd'hui et tout semble me préparer pour une longue série d'émotions. C'est quand le bonheur ? avec Francis Cabrel, c'est une belle surprise, c'est si doux et puis je ne m'imagine toujours pas voir le bout de ces immersions de vagues sentimentales qui commence à m'envahir. Même Calogero me surprendra plus d'une fois sur Elle m'a dit. C'est vous dire...

Pensons à l'avenir avec Stephen Eicher puis Il y a une question avec l'immense CharlÉlie Couture. Que d’émotions ! Putain ! On a à faire, dans cet anniversaire artistique, à une véritable explosion poétique. Je m'emballe, les titres m'enflamment, il faut que je me ressaisisse, c'est pas possible de se laisser embarquer ainsi, mais c'est tellement plaisant. Chaque note est un délice amené par des arrangements exquis et pas présomptueux pour un sous, modestes, c'est à dire juste ce qu'il faut pour que le terme enivrant porte bien son nom. Un album parfait sans mélancolie artificielle, moins sanguin que l'original mais si poétique et passionnant qu'il vous réserve de long moment d'amour à l'écouter.
 
Je le connais par cœur ce disque mais à chaque titre qui défile j'ai le sentiment de le re-découvrir. Parce que les invités sont tous formidables, chacun apportant sa lumière à des titres déjà pas mal éblouissants grâce à un nouvel habillage musical (Steve Nieve, Steve Wickham et  Coco Caliciuri). Bien joué Cali. Et dire que j'étais déçu de ne voir ni Miossec (qui ne pouvait pas chanter au moment de l'enregistrement), ni Hubert-Félix Thiéfaine quand le catalan avait dévoilé la liste de ses convives. Mais je jouis suffisamment en retrouvant Dominique A sur Tes désirs font désordre, en me laissant bercer par la trompette d’Ibrahim Maalouf sur J'ai besoin d'amour, à être ému par Salvatore Adamo sur C'est toujours le matin, à exploser d'admiration sur l'excellente version de Différent portée par un excellent Bernard Lavilliers, puis être littéralement submergé par l’envoûtant Dolorosa avec la délicieuse Olivia Ruiz que j'aime voir de retour. Sublime. Intense. Grandiose ! Je suis épaté et j'ai la brève impression que le chanteur s'éclipse légèrement et volontairement pour laisser leurs voix en avant et offrir ainsi à ses titres chéris de beaux présents. 
Le clap de fin approche, l’achèvement de mon âme est proche par le chant d'Elliot Murphy sur Tout va bien, prémices musicales d'un album qui se termine en laissant s'envoler L'amour parfait vers le panthéon des musiques qui ne mourront jamais tellement elles sont belles… Cali s'offre un duo mémorable avec Peter Kingsbery pour un état de grâce total. Bon sang, que c'est beau ! Merci beaucoup pour cet album !

Tracklist
01 - C'est quand le bonheur (avec Francis Cabrel)
02 - Elle m'a dit (avec Calogero)
03 - Pensons à l'avenir (avec Stephen Eicher)
04 - Il y a une question (avec CharlElie Couture)
05 - J'ai besoin d'amour (avec Ibrahim Maalouf)
06 - Dolorosa (avec Olivia Ruiz)
07 - Tes désirs font désordre (avec Dominique A.)
08 - C'est toujours le matin (avec Salvatore Adamo)
09 - Le grand jour (avec Bénabar)
10 - Fais de moi ce que tu veux (avec David Linx)
11 - Différent (avec Bernard Lavilliers)
12 - Tout va bien (avec Elliot Murphy)
13 - L'amour parfait (avec Peter Kingbery)

23 février 2024
Verycords

www.calimusic.fr
www.facebook.com/brunocali

Retrouvez aussi ma chronique de L'amour parfait en cliquant sur la photo.


Commentaires

Les articles les plus consultés du moment

Le temps qui reste de Serge Reggiani

Dominic Sonic - Qu'avons-nous fait (2024)

Camille Bénâtre - Dommage (2024)

Les nouveaux clips du moment #4

Les nouveaux clips du moment #3