Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

17 novembre 2014

Eskelina - Le matin du Pélican


Véritable coup de cœur à la première découverte, la chanteuse d'origine suédoise commence à dévoiler ces jours-ci un album qui sortira en janvier 2015 : Le matin du Pélican. Un premier opus, aussi surprenant que simpliste. Un album très réussi qui lui permettra sans aucun doute, de s'imposer durablement dans le paysage de la chanson. A cocher dans son agenda musical !

Surprenant, car lorsqu'on découvre le parcours d'Eskelina, on tombe en admiration. Elle grandit dans ces paysages de contes qui nous font rêver, dans un petit village au sud-est de la Suède. Et après avoir pris en main la guitare de son père pour reprendre les chansons folk de Johnny Cash, de Simon and Garfunkel, ou encore des Beatles qu'il aimait fredonner, elle monte son premier groupe à 13 ans pour donner un peu de chaleur dans ses hivers longs et froids suédois.
Refusant de rentrer dans le circuit de l'industrie musicale qui lui ferait perdre sa liberté artistique, elle décide de partir pour la France dont elle aime la langue, trouve refuge chez des amis qui vivent dans une sorte de communauté dans le Périgord. Et d'expériences enrichissantes mariées à des rencontres intéressantes, elle reprend la guitare, chante dans la rue les soirs d'été et vend sa première maquette aux passants... Commencer tout en bas de l'échelle, pour mieux apprécier et découvrir ce que cette vie puisse lui offrir.

Simpliste, car à une époque où on sort la boite électro à la moindre mélodie pour être dans le coup, Eskelina ose un folk apaisant, un soupçon envoûtant et par moment entrainant. Un album féminin, amoureux, qui lui ressemble. "Ce disque n'a pas été écrit et composé par Eskelina, il est Eskelina, et tout ce qui bat en elle"Eskelina à la voix, Florent Vintrigner  (La Rue Ketanou aux textes et Christophe Bastien (Debout sur le zinc) à la musique, et la magie opère. Car tout les trois partagent le même amour pour le voyage, pour la vie de bohème, pour la scène, pour la musique. Autour des mêmes sensibilités, ils se retrouvent en Normandie pour donner vie à Le matin du Pélican. Dans cet album, on y trouve de la mélancolie dans "Je reviens" l'excellent titre phare, de l'amour qu'il soit libertin "Émilie" ou érotique "L'amoureuse", de l'amour tout court et tout beau dans "Milan", des envies de voyages "La valise rose", des hommages aux femmes "Femme Fleury" ou dans "Maman"... Avec ce timbre de voix si joli, proche d'Emily Loizeau ou de Joan Baez, et dont le petit accent lui donne un charme troublant, une sensibilité de velours. Des frissons.

Simple, chaleureux, enthousiaste, authentique... Des superlatifs qui expriment la beauté qui se dégage de ce premier album dont nous sommes heureux d'avoir croisé la route. Eskelina fait partie de ces rencontres si belles, qui nous font aimer la musique.


http://www.eskelina.com/
https://www.facebook.com/eskelina

Notez cet album

avatar
isa
18 novembre 2014 à 20:35

Un résumé qui donne très envie de découvrir cette jeune femme. Entre la folk et les gens avec qui elle a travaillé... De belles références qui sont prometteuses. Merci pour la découverte.

Reply
avatar
19 novembre 2014 à 13:26

Tout à fait pour les références ! En plus de son talent d'interprète !
Merci du commentaire.
Une belle découverte à ne pas louper. Et pour préciser : L'album sort en JANVIER 2015

Reply
 
© since 2014
-->