Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

19 mars 2015

Dominique A - Eléor

16 mars 2015. Le compte à rebours commence, le premier jour du printemps approche. Un symbole. Les premiers rayons de soleil qui chauffent depuis quelques jours, accompagnent l'éclosion d'un album qui brille déjà beaucoup, qui éblouit d'éclats de couleurs, d'odeurs, d'images.


Depuis quelques semaines, Dominique A adoucit les réseaux sociaux de sa poésie avec "Eléor" et "Au revoir mon amour". Deux premiers extraits, qui bouleversent et colorent un hiver bien trop long. Oui, cette couleur chaude, que l'on retrouve dans la voix du chanteur est une fête apaisante, une étreinte enivrante à saisir. Alors, en flânant entre les vents froids et les gouttes de pluie, je reluque la moindre opportunité que m'offre cet album que j'écoute, casque sur les oreilles, marchant dans la rue. L'hiver devient alors si beau. Dominique A est une évidence. Le cœur est saisit, les yeux brûlants, l'étau se ressert, et les mots m'envahissent. Oui, cette douceur chaude, que l'on retrouve dans des arrangements prévisibles qui mènent à l'essentiel. Une qualité dans l'orchestration qui ne se discute pas, même si ce nouveau recueil de chansons mélodiques n'apparait pas comme étant le meilleur de la discographie de l'artiste, il n'en reste pas moins excellent, encore une fois. Chez Dominique A, il y a cette sobriété qui rend sa musique précieuse et gracieuse. On ne peut qu'aimer.

Un artiste, un chanteur. À la fois peintre, littéraire. À la fois observateur, amoureux. À la fois authentique, proche. L'idée pour moi d'un poète musical de notre siècle, et cette sensation d'assimiler son opus comme une nouvelle œuvre de notre belle langue française. Inconsciemment, Eléor m'offre la fin de la lutte hivernale, et promet que demain sera un jour terriblement beau. Et voilà un formidable album pour de formidables sensations.



www.commentcertainsvivent.com
facebook.com/DominiqueAofficiel



avatar
Roz Pal
23 mars 2015 à 23:25

Un article sur Dominique A sans commentaire est une hérésie.

Reply
avatar
24 mars 2015 à 07:41

Avec la facilité de facebook, rare sont ceux qui prennent encore le temps de commenter sur les blogs. Nous surfons dans une nouvelle ère :)

Reply
 
© since 2014
-->