Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

31 août 2016

Logar - Seasons / acoustic Sessions

C'est la canicule. Je me suis planqué à l'ombre, histoire de rafraîchir l'écorce de ma peau que le soleil écorche. J'ai l'air d'un mollusque échoué sur la plage quand la marée est haute. J'allume l'ordinateur, j'ouvre la page d'un bandcamp de choix, le reste attendra. Ce n'est pas les degrés élevés qui vont m’empêcher d'apprécier ces douces mélodies qui s'échappent des enceintes. 



Les minutes avancent, les titres s’enchaînent. Une combinaison de guitares me souffle à l'oreille des envies de flemmardise aigu. Cette échappatoire n'a aucune réponse, mais à force de me vautrer dans une procrastination volontaire, j'ai fini par gravir des monts sans m'en rendre compte. Au sommet de la musique, Logar notre guide-alpiniste nous offre la possibilité de respirer à grands poumons. Je cède à la proposition, Spring doesn't know my name dans le paquetage, histoire de bien débuter l'expédition. Un premier titre qui tient toutes ses promesses. Les promesses d'une belle suite également. C'est l'été, Summer transpire, résonne, c'est un appel à rester allonger sur le sable et regarder le ciel bleu, à guetter et à espérer qu'un microscopique cumulus-éclaireur s'incruste dans le tableau. Ce soleil de plomb humide peut espérer mon âme tant qu'il voudra, dans mes oreilles Fall vient de m'achever dans un folk amoureux, et c'est à lui que je m'offre. Ce qui est mis en évidence sur cet EP, c’est la voix de Logar qui se ballade au milieu d'une réalisation limpide, subtile et de bon goût, laissant ainsi toute la place à l’interprétation du chanteur… C’est là que réside la première surprise de ce disque, de cette découverte. C’est tout bon, du début à la fin. Grâce aux arrangements de cordes exquises, j’ai eu des frissons comme j'aime, et je somnole à l'ombre. Winter le quatrième et dernier morceau, plonge mon écoute dans un flou blanc total. Y'a comme une agréable vieille odeur qui persiste... Un souvenir nostalgique qui traverse les saisons.  


Je flotte, je tangue, je me laisse tenter par une énième écoute de ce Seasons - Acoustic Sessions rafraîchissante. Logar en quatre titres nous rappelle que la beauté réside parfois dans la sérénité et dans la simplicité. Tout ce qui gravite dans ce disque est une totale réussite. Adeptes de folk singulier, ne passez pas à côté de cet album, tendre et magnifique à la fois. 




 
© since 2014
-->