Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

24 janvier 2017

E-Grand - Here They Come

Ce disque a tout pour me plaire. Son coté très cinématographique qui semble au fil des pistes s'enfoncer magnifiquement dans le son 70's d'outre-manche et sa musique fiévreuse presque ravageuse. Here They Come c'est le nouvel album d'E-Grand que l'on voit là-bas, marché fièrement dans l'ombre de David Bowie. Rien que ça...


Je suis pris dans une espèce de jouissance liée à une formidable découverte...Didier Frahier, à la voix délicieusement prenante, déroule son talent avec un nouvel album qui sort cette semaine, et nous embarque dans une pop frénétique emportée par des mélodies épiques et ultra soignées. Des riffs à la Neil Young à l'énergie des Smiths en passant par des envolées à la David Bowie, les références sont multiples et paisiblement, Here They Come nous entraîne dans l'univers pointilleux et lumineux d'E-Grand. L'album à l'odeur du printemps, la sensualité d'un coucher de soleil sur la mer en été, et quand je l'écoute, le contraste avec le froid qui recouvre l'hexagone actuellement est hallucinant. J'ai envie de chaleur et avec cette musique je la caresse presque. L'album commence avec l'élégant Here They Come. Le morceau glisse dans les oreilles en transcendant le genre, sublimé par une guitare parfaitement mise en abyme. Vient ensuite la sexy She Lives On dont la trame musicale me reflète l'image de la pochette d'Aladdin Sane de Bowie et je me rêve à marcher dans les rues de Londres d'une autre époque où la musique répondait en écho à la liberté et aux rêves. Encore plus aguicheur le troisième titre Pictures clôt définitivement mon attachement à cet album. Ouvrir les bras au refrain, et puis tourner, et puis sourire... C'est qu'il possède quelque chose de très contagieux... Une joie, une chaleur, une atmosphère où l'on s'y sent bien. Mais personnellement c'est A Sign Of Love qui s'impose à mon goût comme l'un des chef d'oeuvre de l'album. A l'écoute j'ai parfois du mal à croire que le mec vient de France, que le titre est tout frais, que l'album sort du four. J'ai l'impression d'entendre l'un de ces morceaux cultes qui traversent les époques, les modes et les générations. Gros gros gros morceaux. Repeat forever ! Des coeurs pleins les oreilles ! Encore ! Encore ! Encore ! C'est sans compter sur le huitième titre pop-folk et fédérateur United qui emballe les tympans avant de se faire achever par le puissant et déchirant A Queen Of The Street qui s'impose également comme l'une des plus belle réussite de cet album superbe... Je ne sais pas si le disque est à la hauteur de son prédécesseur, ce que je sais c'est qu'il possède une production parfaite et fait de lui un véritable disque pour de belles ambiances, terriblement envoûtant, pratiquement renversant.


Impossible de cacher mon enthousiasme face à tant de génie, face à la qualité de cet album, j'ai juste envie de prolonger le plaisir en l'écoutant excessivement... E-Grand c'est la classe à l’anglo-saxonne. Cet album risque de tourner en boucle dans vos oreilles en vous laissant un souvenir impérissable. J'en prends les paris.

Tracklist 
01 - Here They Come
02 - She Lives On
03 - Pictures
04 - Safari
05 - A Sign Of Love
06 - Memories
07 - Call Of Life
08 - United
09 - A Queen Of The Street
10 - The Keys To Your Life

27 janvier 2017
Revellata Records / Differ-Ant

www.e-grand.bandcamp.com
www.facebook.com/E-grand


 
© since 2014
-->