Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

13 juin 2017

Gunwood - Traveling Soul

Le 28 avril dernier, Gunwood lançaient Traveling Soul. Un voyage musical en compagnie du batteur David Jarry Lacombe, du bassiste Joao Francisco Preto dit Jeff et du guitariste/chanteur Gunnar Ellwanger. Le trio nous propose une nouvelle chevauchée en terrain blues au plus près de ses racines, et qui possède quelques accents rock des plus excitants à fleur d'âme.  


Réglons tout de suite une chose. Si je suis réellement accroc à l'ensemble du répertoire, la chanson Sweet Holy Road fait assurément partie de mon très grand cru de cette année. Un coup de coeur d'amour, une terrible chanson a écouté à fond de nuit, sur nos tortueuses pensées évasives. Les superbes instruments cristallins qui colorent ce morceau font la preuve que Gunwood met toute la gomme lorsqu’il s’agit de donner une couleur à sa musique. Ça chipote pas, c'est du travail d'orfèvre. Même si, en bout de piste, l'album ne sort pas forcément des sentiers - mais moi je veux bien y rester sur ce chemin - à l'horizon le blues est présent et en impose, grâce entre autres au super morceau d'entrée Traveling Soul. Le côté un brin rock du groupe, raffiné, mature, montre une volonté de ne pas faire du sur place et d'appuyer sur le champignon avec quelques chansons fébriles comme DaydreamsI Wanna Betray Myself ou Rescue qui nous ramènent à une ambiance un brin festif, plus folk que rock, mais plus rock que blues. Peut-être plus pop que tout. Afin je pense, je plonge et je nage dans des rêves. D’une minutie exemplaire, les douze titres de cet album cassent la baraque. Je pourrais faire référence également à quelques titres qui réveillent nos sentiments, Tales qui pourrait faire rougir Eddie Werder, à l’envoûtant Rainchild, berceuse bâtie rythmiquement sur une énergie aspirée par le blues. On retrouve également quelques morceaux qui font honneur aux balades romantiques. Bah ouais, ferme les yeux et plonge dans More c’est du Leonard Cohen pur jus. à cheval entre Radiohead et Johnny Cash. Ce qui distingue ce Traveling Soul de ses semblables (moi je pense à Santa Cruz de Rennes, et aussi à The Marshals), c’est cette beauté mystérieuse qui se dégage de chacune des chansons. À l’écoute de ce petit bijou, vous serez immédiatement téléportés sur une route inconnue, rustique et lorsque dans votre songerie musicale vous poserez vos yeux à l'horizon, vous verrez apparaître immédiatement des paysages de rêves… à l’image de celui qui enjolive la pochette de cet excellent disque. On termine l'album avec un Afraid Of The Dark qui s'efface lentement dans un silence radio rempli de respect.


Si en ce moment, il y a un groupe de rock bluesy de par chez nous qui mérite la plus belle de nos attentions, c’est bien Gunwood«Ils aimaient tellement la musique qu’il fallait qu’ils en fissent.», qu'est-ce que vous avez bien fait les mecs ! 

Tracklist
01 - Traveling Soul
02 - Daydreams
03 - Tales
04 - Swimming
05 - Rainchild
06 - I Wanna Betray Myself
07 - Sweet Holy Road
08 - Hey Little Brother
09 - More
10 - Rescue
11 - Old Man Song
12 - Afraid Of The Dark

28 avril 2017
Rainchild Records & Zamora Label


www.facebook.com/GunwoodCircle
www.gunwoodofficial.com

 
© since 2014
-->