Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

8 octobre 2017

Pale Grey - Ghosts

Je suis un peu passé à côté de ce Ghost dernier EP des belges de Pale Grey, qui traîne depuis un moment dans mon bordel et qui est sorti chez les meilleurs disquaires depuis mai dernier. 

Je suis un peu passé à côté non pas parce que je n'avais pas envie de le chroniquer, mais parce que je savais qu'il fallait découvrir cet album de nuit. Et une fois le disque inséré dans la machine, difficile de me contredire. Pour une évasion pop et électro rien de mieux que de sentir la ville endormie, de poser le casque sur les oreilles et de se laisser submerger par le tourment de ces mélodies qui s'imbriquent harmonieusement les unes avec les autres, dans ces mélancolies savoureusement scandinaves, dans ce travail sonore à la limite de l'apesanteur. Ces quatre titres sont d'une beauté définitivement lourde et aérienne à la fois, à l'image du titre introductif Ghosts, bouleversant, léger et feutré, pas très loin d'une claque à la Radiohead. Billy confirme cette sensation de légèreté sans être mielleux. Élégant et mélodieux pour quelques beaux frissons. Le piano sur Drift rajoute une pierre de plus à l'enthousiasme que dégage cet EP. Cupidon vient clôturer une séduisante découverte. Ce petit bout de nuit en compagnie de Pale Grey ne fut que plus belle avec quatre programmations en dentelles, des sons vaporeux sur des notes éthérées. C'est beau et planant, Ghosts est là comme un esprit dans une ambiance atmosphérique et fantomatique.


De très bon augure pour la suite, ils sortent un album le 13 octobre prochain. J'ai l'agréable sensation que Pale Grey risque de m'accompagner une bonne partie de l'hiver. Pour d'autres nuits sous la couette. 

Tracklist
01 - Ghosts
02 - Billy
03 - Drift
04 - Cupidon (feat Romain Cuppeur)


 
© since 2014
-->