Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

2 février 2018

Romain Pinsolle - Eponyme

Trois ou sept fois, en écoutant le premier album solo de Romain Pinsolle, je n'ai pu m'empêcher de faire des comparaisons un peu naze. Tour à tour Moustaki, Gainsbourg, Beaupain, Bashung, Delerm, l'ex-membre du groupe Hangar m'embrouillait un peu l'esprit. 


Mon esprit est torturé par le plaisir de découvrir un nouvel artiste inconnu au bataillon jusqu'à présent, qui possède une écriture mordante et sincère. Chanteur, guitariste, auteur, compositeur et interprète, Romain Pinsolle a son univers bien à lui. Preuve avec son premier titre Le vin de l'assassin qui démarre fort : "-Ma femme est morte, je suis libre !" clame-t-il bien haut dans un rock de derrière les bois. Efficace et pas de fausse alerte à l'horizon, le deuxième titre coule aussi bien. Encore, avec son enveloppe reggae me plonge dans un texte remarquable. Sans déc' le mot est juste, remarquable. La pluie porte ainsi le sceau de la qualité, un simple trio guitare - basse - batterie qui accompagne cette voix profonde et posée, sans fantaisie, sans artifices. C'est ici que j'entends Alain Bashung. Un morceau minimaliste qui ne rime pas avec pauvreté, parce qu'il est d'une élégance admirable. Impossible de ne pas être enchanté par Léonita qui rayonne magistralement à la moitié de l'opus, de ne pas succomber aux jeux de mots délicieux d'un Les joues creuses, de ne pas être chamboulé par le romantique Pierre Bonnard, dernier morceau (et le plus beau) d'un album de plus dans la collection des artistes en devenir. 


Enregistré en live et à l'ancienne par Antoine Gaillet (Radio Elvis, Julien Doré), le premier album éponyme de Romain Pinsolle invite à jouir. C'est ce qui est stipulé dans la présentation promotionnelle, et je suis assez d'accord. On y rencontre ici, quelques textes à savourer jusqu'à prendre son pied... 

Tracklist
01 - Le vin de l'assassin
02 - Encore
03 - La pluie
04 - Les pales
05 - Léonita
06 - Gueule d'ange
07 - Les joues creuses
08 - En arrière
09 - Pierre Bonnard

29 septembre 2017
Soleil Oblique Records

www.facebook.com/RomainPinsolleMusique
www.romainpinsolle.com

 
© since 2014
-->