Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.

3 février 2019

Melatonine - Stances

Après un silence de presque douze années, le trio post-rock instrumental messin est de retour avec Stances, quatrième album puissant gorgé de riffs bruitistes, de distorsions, de notes hypnotiques et de rythmiques intenses.


Stances a de quoi véritablement marqué les esprits, comme ce genre d'album étendard d'un post-rock accessible et exigeant à la fois. De part sa production, Stances peut d'emblée devenir un disque à citer en référence, mais ça c'est mon humble avis, et j'y connais pas grand chose en post-rock instrumental même si l'expérience me plait. Mais ce que je sais, c'est que tout au long des sept morceaux, vous ne trouverez aucune ombre d'un quelconque balbutiement. Ce quatrième album est désarmant de maîtrise et laisse l'auditeur en apesanteur. Dès le premier morceau Deux Mille Cinq, quelque chose de cristallin se produit. Une introduction ascendante, un rythme hypnotisant, l'entrée en jeu des instruments avec une délicatesse sensuelle. Puis vient T.M. et la couleur est annoncée, l'énergie assumée, nous avons bien mis les pieds dans un album post-rock planant, fascinant. Le genre de musique à écouter sous la pluie, sur le port de Brest, un soir d'hiver, et tout devient magique. C'est mon constat suite à l'écoute de l'album. Dès la première écoute la qualité de ce disque, sublime son sujet à chaque note, à chaque transition. L'album est fluide, limpide et surtout sans temps morts ou extension sonore inutile qui aurait pu rallonger inutilement l'expérience. Melatonine file a l'essentiel tout en faisant dans la dentelle, sans révolution mais avec authenticité et passion. Le résultat donne une production vraiment éblouissante avec de très beaux morceaux qui poussent à aimer la mécanique d'une musique et à forcer l'admiration (John Walsh et surtout Post Scriptum pour douze minutes d'extase). Voilà un album avec une âme, qui ne fait pas que de la musique pour faire de la musique mais qui propose une part de magie à s’approprier, autant dans ses moments de frénésie rock que dans ses passages plus calmes et mélancoliques, pour un voyage qui ne laissera personne insensible.


Chez Melatonine, tout son art prend sens à travers ses mélodies, celles qui se percutent à nos sentiments, ses couleurs contagieuses qui embellissent le son. Ici on écoute, on décortique, on savoure. Je découvre enfin ce groupe, et je ne suis pas prêt de le lâcher.

Tracklist
01 - Deux Mille Cinq
02 - T.M.
03 - John Walsh
04 - Stances
05 - La Roche
06 - Post Scriptum
07 - [g]

15 février 2019
We Are Unique ! Records

www.facebook.com/wearemelatonine
www.a.ce.jour.free.fr

 
© since 2014
-->