19 septembre 2019

Fictions, c'est des nuits d’été en ville, des histoires de fluides, des flashbacks obsédants, des murmures étourdissants, des baisers dans les rues, un clin d’oeil au Palace, des histoires d’amour à Shanghaï, le bleu brulant de la Riviera...


Après un EP qui évoquait la mélancolie urbaine des années Palace et des films noirs de Maurice Pialat, Fictions revient avec l’été avec RIVIERA, un deuxième EP estival et sensuel, voyageant entre soleil de Monte-Carlo (Riviera), paradis artificiels exotiques (Love in Shanghaï) et jeux de mots à Macao (Coma Carole Anne).
Avec une escale érotique slow-disco (La Paix), les quatre chansons de ce nouvel EP distillent leur moite langueur synthétique, comme une idylle (idéale) entre l’electro-pop de New Order (la basse Peter Hook de Riviera), et l’English Riviera de Metronomy (lustre de la production, dissonances de l’étrangeté), fredonnée par un Alain Chamfort 2019, jet-setter doucement jet-lagué.

L’aventure Fictions commence en 2016, quand l’un de ses amis, Alexandry Costa propose à Guillaume Léglise de lui écrire des chansons en Français... Ils écrivent, enregistrent et travaillent à une dizaine de chansons pendant des mois dans un studio du IXème arrondissement.

Guillaume le brestois installé à Paris depuis les années 2000 est une sorte d’hyper actif de la scène indé de la capitale. Après entre autres les aventures pop Go Go Charlton et My Broken Frame, on peut le voir actuellement sur scène comme musicien pour Vox Low (Born Bad Records). Il vient par ailleurs comme arrangeur, producteur et mixeur (une autre de ses casquettes), de terminer un album pour Lisa Li-Lund (Pan European Recording), un autre pour Victorine (La Tebwa), ainsi qu’un EP avec Rubin et le Paradoxe (Her Majesty’s Ship). Également compositeur pour le théâtre et la danse contemporaine, l’idée pour lui était de faire surgir dans chacune des chansons, des personnages à part, à chanter, jouer et interpréter en renouant avec une variété française du tournant des 70’s/80’s fantasmée.

Dossier de presse


20 septembre 2019 | www.facebook.com/Fictionstheband

Commentaire(s) :