25 septembre 2019

C'est quand même chiant quand j'attends des mecs dire que la chanson française est dénuée de saveur ou d’excitation. D'un côté je comprends qu'ils n'en tireront rien en attendant quelques choses des grosses radios, et d'un autre côté s'ils ne cherchent pas plus loin que leur bout du nez, c'est sûr qu'ils ne peuvent pas tomber sur des artistes vraiment chouette comme Nicolas Jules


D'ailleurs il vient de sortir un nouvel album, et pour ma part, je sors de quarante minutes d'écoute terriblement agréable. C'est qu'il en a sous la pédale notre Jules ! Après les mecs vont me dire que la chanson française est chiante. La chanson française hein, pas la variet' à la Florent Pagny. Non, celle de la chanson à textes, faite de mecs qui se prennent plus pour des artistes que pour des stars. Des vrais mecs qui ont du rock sombre en eux. Peut-être bien que lui est plus rock que chanson, quoiqu'il en soit, Nicolas Jules je l'ai bien aimé en 2005 avec son album A l'atelier, puis après plus rien. Pas que je n'aimais plus, mais nos destinées avaient sûrement pris des chemins différents. Flûte ! Je regrette un peu, même si aujourd'hui je suis content, j'ai quelques albums à découvrir, à dévorer, tout comme je l'ai fait avec Les Falaises, celui qui vient de sortir. Avec un certain plaisir. Parce qu'il faut le dire, cet album est excellent et j'ai l'impression que Nicolas Jules c’est le genre de type qui ne cesse de vivre entouré de sa guitare, d’une basse et d’une batterie et qui n’arrêtera pas sans avoir épuisé la totalité des possibilités que la musique peut permettre. Musicalement ça déboîte. Nicolas Jules me donne aussi l'impression que c'est le genre de type qui cesse de respirer quand il n'a plus sa plume dans la main. Textuellement ça déboîte. C'est un peu comme se retrouver en haut d'une falaise en fin de tempête. Il y a le vent violent mais il y a les rayons de soleil qui reviennent, alors on est bien. Très bien. Je suis très bien dans cet album. Il ne sent pas le remplissage d'un chanteur compulsif à la recherche de succès et de popularité. Non, Les Falaises sent la transpiration et la passion. L'addiction aussi, peut-être. L'addiction dans ce qui est beau, dans ce qui est bien fait. Et il y a une bonne poignée de grandes, de très belles chansons dans cet album que j'écoute en boucle désormais, entre admiration et satisfaction.Voilà pourquoi j'aime Nicolas Jules pour la deuxième fois en quinze ans.


Avec Les Falaises, Nicolas Jules confirme qu’il y a bien chez lui un côté indéniablement authentique qui fait de lui un bel artiste. J'ai détesté l’oublier mais j'adore le retrouver et je me rends compte que sans lui, mon paysage de la chanson française était orphelin d’un de ses plus beaux ornements. 

Tracklist
01 - Aux innocents
02 - Bas du front
03 - Missiles
04 - Briquet Bic
05 - La lumière et le bruit
06 - Magicien
07 - Colle ton oreille
08 - Gang
09 - La photo
10 - Le crayon
11 - Ratures

2019
Label Ursule

www.nicolasjules.com
www.facebook.com/Nicolas-Jules

Commentaire(s) :