Exanimis - Marionnettiste

Une immersion un peu brutale pour mon petit cerveau, mais qui fait du bien, le gris du ciel colle aux écoutes comme un acharnement et cet opulent disque vient confirmer le sale temps de janvier par une bonne rafale dans la tronche. Faut dire que j'ai un faible pour les excursions musicales hors de mon confort.

Temps de chien, temps de merde c'est le gouvernement qui dicte la météo ou quoi ? Pendant que la corde est en train de tirer, j'ai lancé le disque pour découvrir ce que j'ai reçu dans ma boite aux lettres tout en sachant à quoi m'attendre. Je ne dirais jamais que ce n'est pas ma tasse de thé mais plutôt que j'y connaît que dalle au Death Métal (jolie la rime !). Mais dans le "style", par amour je me suis fait avoir avec Epica, j'ai un peu écouté Nightwish, et j'apprécie beaucoup Marilyn Manson depuis très longtemps. Voilà. Je suis classique. Sur la scène française ? Bah... Heu... Lofofora et No One Is Innocent quand j'étais un jeune adulte pis voilà. Je suis très classique donc. Et bien que ce genre musical n'est pas très présent dans ma culture quotidienne, Marionnettiste premier album du groupe, n'a de cesse de m'enthousiasmer au fur et à mesure que je parcours l'album aux morceaux particulièrement long. Plus c'est long plus c'est bon comme disent les gens. Ici ça marche avec Exanimis. Les morceaux sont longs et c'est chouette. Ce qui m'emballe dans ce disque c'est son univers à lui, embellit de cordes, de mélodies un peu dramatique (dans mon ressenti) entremêlées de puissantes chevauchées guitaresques. Entre le classique et le métal il n'y a souvent qu'un pas à faire. Et hop ! S'ajoute des bruits extérieurs un peu fantaisistes, un peu mystique et ce spleen émotionnel caresse ma pause musicale le temps d'une parenthèse. Une sympathique parenthèse même ! 


Tracklist
01. Prélude du songe avant le cauchemar
02. The Wrathful Beast
03. Throne of Thorns
04. Stampede of the 10 000
05. Entracte du sommeil pendant le cauchemar
06. Cogs, Gears & Clockworks
07. The Slow Flow of the Spume on the Shore
08. Cathedral
09. Epilogue de l’éveil après le cauchemar

05 mars 2021

www.facebook.com/ExanimisOfficial
www.weareexanimis.bandcamp.com

Commentaires