Les Cowboys Fringants - Les nuits de Répentigny

Je me suis toujours dit qu'ils ne faisaient jamais rien comme tout le monde. D'ailleurs, ils ne sont pas tout le monde, ils sont LES Cowboys Fringants. Et parce que ça leur ressemble et pour le fun, ils ont eu la joyeuse idée de passer en studio à l'automne 2020 pour enregistrer un super disque de chansons inédites, écrites au cours de leurs 25 années de carrière. Vingt-trois petits bonheurs supplémentaires et bienvenues dans nos vies. 


Entre bonne humeur et bouffée d'air frais, cet album composé de « retailles de disques » comme le précise JF Pauzé, offre également l'occasion de survoler une belle carrière, de plonger dans les deux dernières décennies, nostalgies et mélancolies diverses dans le baluchon. Très vite je repense à ces disques qui ont marqués au fer rouge des bouts de mon existence, à la Grand-messe, à Octobre, à Break Syndical. Je sens l'odeur de Montréal, je revois la Gaspésie, je me retrouve dans un Couche-Tard, je suis à la Tulipe. Je repense à Gaétane en écoutant Grasouille, à Ces Temps-ci en écoutant La Grippe, un peu à Toune d'automne en écoutant Fin d'hiver... Et si Marie-Annick, Karl, J-F et Jérôme venaient de sortir le meilleur des Best-of ? Pas vraiment un, mais quand même un peu. De Epique Eric à Party d'Pouel en passant par Sous-sol on retrouve en musique inédite tout ce qui fait le charme des Cowboys Fringants depuis tout ce temps. Quand je découvre En business (bordel je la veux en concert ELLE et avec mes bras ouverts pour vous faire des câlins !), Le p'tit Tommy, Anguille sous roche, Le clochard et la Lune en quelques secondes je fredonne les airs et je chantonne en chœur sur les refrains. Car même sous leur pastiche d'Elvis et sous la fausse idée de "pas sérieux" comme j'ai pu lire sur les maudits réseaux, la formule fonctionne toujours. Récits décadents (Pizza Barbas), humour noir, portraits attachants ou portraits pas si attachants que ça (mais quand même un peu), paroles remplies d’incohérences géographiques quand Karl l'amoureux traverse La Louisiane sous LSD et à dos de cheval, chanson de Noël prémonitoire (Noël brun), de luttes autant sociales (Le coeur battant) qu'existentielles (Dans son ciel), de jingles publicitaires, d'éphémères succès planétaires, de chanson minimaliste terriblement profonde (Paul) et quelques chansons à boire. Bref un capharnaüm de Cowboys Fringants qui prennent du plaisir et en transmettent par la même occasion. Et comme une moissonneuse batteuse dans le champ de la vie, le groupe happe encore une fois toutes nos émotions sur son passage, pour le meilleur mais jamais pour le pire, avec toujours la même conviction accompagnée par ce délicieux mélange de folk/pop/rock increvable, sans cesse renouvelé. Je ne pense pas me tromper en affirmant qu'avec cet album "pochette-surprise", chaque fan du groupe et de n’importe quelle époque, y trouvera son compte. Et sans surprise, plus j'écoute Les nuits de Repentigny et plus je suis le plus heureux du monde présentement ! 


Drôle, léger, nostalgique, revigorant, entrainant… Les Cowboys Fringants continuent de me rendre heureux avec un disque totalement inattendu, une parenthèse joyeuse, une fenêtre musicale pour respirer... Mais avec quand même une (seule) ombre au tableau avec l'arrivée ce nouvel album : celle de rajouter une couche supplémentaire sur mon INSUPPORTABLE ENVIE de les retrouver RAPIDEMENT sur SCENE !!! Vite revenez ! J'ai besoin de vous, nous avons besoin de vooooooous !!!

Tracklist
01 - En business
02 - Épique Éric
03 - Les nuits de Repentigny
04 - Le p’tit Tommy
05 - Le long d’la 20
06 - Anguille sous roche
07 - Vidéo de la Pointe
08 - La grippe
09 - Fin d’hiver
10 - Le clochard et la lune
11 - Portrait #4
12 - Sous-sol
13 - Autodium
14 - Rock camisole
15 - Party d’pouel
16 - Noël brun
17 - Paul
18 - La Louisiane
19 - Fille de club
20 - Pizza Barbas
21 - Dans son ciel
22 - Le cœur battant
23 - Graseille

26 mars 2021
La Tribu


www.facebook.com/lescowboysfringants
www.cowboysfringants.com

Commentaires