Rémi, 11 ans, de Toulouse est hospitalisé depuis 9 mois à Bordeaux dans l’attente d’une transplantation cardiaque. Mais le temps presse, ses jours sont comptés, il y a très peu de dons d'organes pédiatriques. À la différence de la greffe d'organe adulte, le prélèvement d'organe sur un autre enfant - qui vient de décéder - ne peut se faire sans l'autorisation de ses parents. Confrontés à cette situation terrible, il leur est difficile de prendre cette décision. Surtout quand ils n'en ont jamais entendu parler. Le sujet est tellement délicat, sensible, qu'il est rarement abordé.

Les soignants de l'hôpital Haut-l'Evêque, qui s'occupent de Rémi, profondément investis et soudés pour sauver l'enfant, ont décidé de briser le tabou. Ils ont eu l'idée de faire passer ce message par la musique, et contacté une équipe d'artistes, musiciens, chanteurs, vidéastes, pour composer une chanson et un clip à l'adresse de tous les parents (et de leurs enfants).

Johanna Turpeau (réalisatrice), Olivier Desagnat (réalisateur, D'Asques et D'Ailleurs), Chloé Legrand (musicienne, TAN2DEM) et Laurent Kebous (musicien et chanteur, Les Hurlements d'Léo/TAN2EM) ont aussitôt accepté de s'investir dans le projet.

En quelques jours avec la complicité de Mika et Juliette de TAN2EM, ils ont écrit la chanson, composé la musique, et réalisé le clip, en association étroite avec Rémi, sa famille et le personnel soignant, qui participent aussi à l'interprétation de la chanson. Aldebert et Fredo des Ogres de Barback, connus par de nombreuses familles, ont été également sollicités pour interpréter une partie du morceau.

Tout s'est construit un peu dans l'urgence pour sauver Rémi, mais tous souhaitent qu'il puisse avoir le plus grand rayonnement possible...