Maggy Bolle - T'as vu la vierge (2022)

Si vous ne connaissez pas Maggy Bolle, il serait grand temps d'y prêter une oreille. Je l'adore depuis avoir découvert son album de 2017 intitulé J'suis pas ta mère, à la pochette fantastique, et depuis ses chansons sont souvent comme des rayons de soleil qui reflètent sur le bitume de mes anxiétés. Et c'est avec son dernier disque T'as vu la vierge, que je m'offre l'honneur de l'inviter sur Break musical.

Dans le même baluchon des chansons réalistes comme celles de La Rue Ketanou, Les VRP, Melissmell, moi je vois chez elle une sorte de Giedré du troquet au bonheur des verres levés. Maggy Bolle est une vraie chanteuse décapante. Hymne pour les âmes délavées, aux cœurs siphonnés, aux esprits torturés, l'humour et la vérité des paroles de l'artiste sont une lumière au bout de tous nos tunnels. 

Le verbe haut, le verbe beau, entre contestation et ironie, l'univers de Maggy Bolle dénonce et défonce. Si à la première écoute on peut trouver ça, à juste titre, hilarant La cougar par exemple, Requiem pour un gros con (En fait il n'a aucun défaut, à part un p'tit côté macho, mais j'vous jure que ça m'dérange pas tant qu'il me trouve belle et puis tais-toi. Et là, cerise sur le gateau c'est qu'il est monté comme Rocco... soupir... C'était juste pour vous rendre jalouses, t'façon j'préfère les 'tites qui bougent !) un morceau "sérieux" comme J'me suis promenée dans la vie sur les conditions précaires de nos concitoyens, montre que Maggy possède plusieurs flèches à son arc. Et paf, en plein mille, je m'écroule. Musicalement c'est prenant, sentimentalement c'est parlant, c'est fort, c'est touchant, c'est beau, ça brille, ça papillonne. En concert ça doit couler dans la bière, des frissons pleins le dos. Folk, punk (Bernadette), jazz-manouche (La connasse d'en face), rock, une guitare, une contrebasse, elle enchante comme ces héros de café-théâtre. Elle s'offre aussi une version parfaite pour Les oiseaux de passage de Georges Brassens, un beau mentor à n'en pas douter. Puis La non-demande en mariage en couleur flamenco, ça prend aux émotions. Six minutes de bonheur et le p'tit cadeau de la fin me confirme et me donne envie d'être au plus proche d'une de ses prochaines scènes... La promesse d'une belle soirée. 


Tracklist
01 - Y'a des soirs
02 - Requiem pour un gros con
03 - Au nom du coeur
04 - Bonne nouvelle
05 - La cougar
06 - J'me suis promenée dans la vie
07 - Cochtouvo
08 - Bernadette
09 - La connasse d'en face
10 - Les oiseaux de passage
11 - La deudeuche en fleur
12 - Rendez-vous au prochain macchabée
13 - Refrain !
14 - La non-demande en mariage

02 mars 2022
Le cri du corbeau


www.maggybolle.fr

Commentaires

Les articles les plus consultés du moment

J'écoute L'algue bleue de Gérard Manset

J'écoute La balade sauvage de Nicolas Paugam

Le temps qui reste de Serge Reggiani

Les nouveaux clips du moment #6

Les Cowboys Fringants - Pub Royal (2024)