Renaud - Dans mes cordes (2023)

C'est plus fort que moi.
D'abord il faut que j'écoute l'album surtout quand c'est une nouveauté. Son vingtième album studio. Puis j'ai envie d'écrire quelque chose dessus, parce que j'en ai besoin et parce que Renaud compte toujours énormément pour moi. 
Je l'ai écouté.
Une fois.
Deux fois.
Et voilà.
Pas que je n'y reviendrai plus, c'est Renaud putain ! Mais quand même, outre la parenthèse Métèque que j'ai trouvé très original et assez chouette, j'ai lâché les amarres depuis Les mômes et les enfants d'abord. Corona Song m'a achevé. Le "phénix" faisait plaisir de le revoir debout, Rouge Sang bon...  J'suis perdu dans l'océan de ma mélancolie depuis Boucan d'enfer et pour combler ma tristesse je dévore sans me lasser toute la riche discographie au delà de l'album de 2002. 
Mais voilà, c'est Renaud.

J'ai lu sur l'internet un joli mot de Serge (ni Lama, ni Gainsbourg, juste un fan bienveillant) au sujet des gens qui critiquent autant le bonhomme que ceux qui vont le voir et l'applaudissent : "C'est pas un chanteur que les gens viennent voir, c'est juste Renaud. Mais ça, ils ne le pigeront jamais" Voilà pourquoi je ne peux pas m'empêcher d'écouter ce nouveau disque Dans mes cordes au titre ironique, parce que c'est Renaud, et Renaud ça ne s'explique plus. Alors, dans ses cordes vocales ? Ce n'est pas l'enveloppe qui compte, c'est la lettre qu'il nous répète sans cesse maintenant. Il a les yeux qui pétillent, son sourire sur la pochette est magnifique à voir. Il est vivant bordel. Alors oui, il meugle plus qu'il ne chante, et ses concerts ressemblent plus à un karaoké géant (dixit les bouffons du web) mais on le sent comblé. L'est-il par cette longue longue tournée dont les soirées sont toujours complètes ? Évidemment ! La scène c'est sa mer à lui, elle le prend, il est debout sur les vagues d'amour de ce public fidèle, malgré une voix pourrie qu'il assume et il a bien raison, nous ne sommes personnes pour le juger ainsi, lui dire ce qu'il doit faire. Et puis les autres cordes ! Violons, violoncelles, c'est un régal. Tu ajoutes un piano et les mélodies te balancent des frissons à la tronche par kilos. C'est musicalement beau qu'on ne fait plus trop attention qu'il y a un chanteur qui chante faux dans les parages ('fin j'exagère)

Puis pour terminer, on en parle de la set-list ? Elle est superbe ! Le choix est très intéressant de varier enregistrement studio / captation live et en plus elle n'est faite que de titres que j'aime. Mis à part la nouvelle version de Manhattan-Kaboul qui ne me fait éprouver aucune émotion, les autres morceaux ce sont les plus beaux de Renaud et pis c'est tout !



Tracklist
01 - Adieu Minette
02 - La pêche à la ligne
03 - Coeur perdu
04 - Marchand de cailloux
05 - C'est quand qu'on va où ?
06 - Ma gonzesse
07 - En cloque (live)
08 - Mort les enfants
09 - La médaille
10 - Manhattan-Kaboul (feat.Noée)
11 - Manu (live)
12 - La teigne
13 - Son bleu
14 - Dans ton sac
15 - Chanson pour Pierrot
16 - Dès que le vent soufflera (live)
17 - Morgane de toi (live)
18 - La ballade Nord-Irlandaise (live)

01 décembre 2023
Warner Music Parlophone / Malonito Music


www.renaud-lesite.fr

Posts les plus consultés de ce blog

Alain Bashung and the Pogues - Dirty Old Town

Le temps qui reste de Serge Reggiani

Heeka - The Haunted Lemon (2024)

Antoine Sahler - Le hasard (2024)

MPL - Bonhommes