Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

6 juin 2016

Starwalker

Starwalker est le fruit d'une belle rencontre, comme il s'en passe souvent dans la musique. C'est l'alchimie étincelante entre l'électro de Jean-Benoît Dunckel la moitié de AIR et la pop de Baroi Johannsson le partenaire de Karen Ann dans Lady & Bird.


Deux artistes avec un pedigree pareil forcément ça capte l'attention, du moins sur le papier dans un premier temps. AIR j'ai plutôt que de bons souvenirs, par contre si je devais en dire un mot à propos de Lady & Bird il me faudrait trois blogs pour d'écrire l'explosion de sensations que me procure cette album (faite un test, les yeux fermés). Bref, Starwalker aujourd'hui. Apres un premier EP en 2014 Losers Can Win, le duo se retrouve pour sortir un album long format de dix titres. Et ça commence fort avec Holidays, véritable hit porté par des chœurs juvéniles superbes. Y a pas à dire, mais ce morceau porte bien son nom. En ce mois de juin automnale le titre apporte une bonne odeur de sable chaud dans les enceintes. On augmente le volume, volontairement, c'est entraînant et on en redemande. S'en suit une volée de titres saisissants aussi bons qu'un fondant au chocolat glissant sur la langue. L'osmose entre deux artistes singuliers fait des étincelles jaillissantes d'une fusion musicale palpitante. Disco-pop, psyché, synthétique, pop aérienne, rêveries électriques. Laissez-vous flotter par la mélodie apaisante de Everybody's Got Their Own Way, adsorbé par des claviers lumineux donnant au morceau un côté science-fiction hypnotisant, par le délicat Come And Stay et ce chœur d'enfants tout aussi puissant que Holidays. Laissez-vous flâner dans les seventies avec Radio, où plongez-vous dans les rêves avec Blue Hawaii, ne vous réveillez pas, vous êtes bien. Enfin Demeter est magnifique et surprenant. Un morceau à la rythmique d'un autre-temps qui reste avant tout de la pop comme l'affirme Barøi. Dix titres à la fois relaxant et enjoués. Qui nous donnent autant envie de s'allonger sur l'herbe en regardant les nuages défiler dans le ciel, tranquille, que de se déhancher heureux en faisant le ménage, le volume à fond.


Pour conclure, j'ai bien envie de reprendre une phrase de Jean-benoit qui résume parfaitement cet album : "- Le nom Starwalker décrit bien notre musique et cela fait référence au pays d'origine de Barøi. Quand vous allez en Islande, c'est comme être sur une étoile. Sous vos pieds, c'est la chaleur et le feu."

Tracklist
01 - Holidays
02 - Blue Hawaii
03 - Losers Can Win
04 - Radio
05 - Everybody's Got Their Own Way
06 - Come And Stay
07 - Get Me
08 - Le président
09 - Bad Weather
10 - Demeter

avril 2016


facebook.com/starwalkermusic
starwalkermusic.com

 
© since 2014
-->