Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

17 janvier 2017

Dum Spiro - Hors chant

J'aime bien quand il se passe des trucs surprenants comme ça. Tu marches dans la rue pour aller au boulot, tu enfiles ton casque sur les oreilles pour t'écouter un nouvel album reçu dont tu ignores tout et soudain, surgit un son qui t'écarquille les yeux et là, tu sens que ça va le faire.

"Tout semble calme et tout semble déchaîné…"

Alors, on se fait un petit break musical avec Dum Spiro ? Hors chant c'est le nouveau projet de Francis Esteves (We Are Disco Doom Revenge) qui propose un voyage musical et introspectif d'un univers fou où les virées sonores électro-rock-rap-folk se multiplient à coups de beat acidulé, et viennent dans nos oreilles pour déposer des moments de plaisir. De quoi faire tourner en boucle cette musique dans notre boîte crânienne. Le slameur Zedrine complète le duo pour une déferlante de mots alambiqués qui nous ligote pour mieux vivre les voyelles, pour devenir les consonnes. Des textes qui caressent notre intellect, des phrasés qui nous emporte à coups de poésies qui stimulent nos neurones. C'est puissant et c'est beau. Comme le premier morceau qui t'accroche d'entrée Tout semble calme... Mais c'est pourtant le deuxième morceau Run for your life qui m'a fait sautiller comme un cabri. Entre ces deux artistes de talent, de beaux invités viennent embellir la production dans la langue de Shakespeare. Une petite touche anglophone comme une substance qui vous colle à la peau et ne vous quittera pas, logée entre d'autres morceaux en français qui prennent du coup de belles ampleurs. Plus de hauteur, comme cette merveille qu'est Elle rêve... Le ton, le thème, entre mélancolie et angoisse, entre l'urgence fiévreuse et la tension... Des sentiments qui se ressentent aussi dans Les mâts chancellent ou encore S'envoler. Avec des textes pareils, il y a de quoi s'envoler oui. Sur tout le reste de l’album, Dum Spiro y va d’une offensive abrupte sans donner dans la leçon de morale, mais en gardant un dynamisme pour des propos qui percutent sur une musique incroyable, et Poudre de rien est sûrement l'un des moments d’inspiration des plus marquants de l’album. Celui-ci ce termine avec Des animaux bizarres et sa trame mélodieuse, son rythme limpide ainsi que son refrain entêtant qui titillent le cerveau.
A la fin, j'ai les sons 8-bits tirés de nos années Nintendo qui résonnent dans mes pensées, et j'aime ça. 


Subtile, frais et élégant, Hors chant est un album extrêmement bien foutu... Contemporain, sanguin, expérimental, cellulaire, cérébral... Et beaucoup de raisons de penser que nous avons affaire à un album précieux. Un premier album plein de promesses.

Tracklist
01 - Tout semble calme
02 - Run for you life (feat. Swodplay)
03 - Elle rêve
04 - Between the lines
05 - S'envoler
06 - Encore un rêve
07 - Les mâts chancellent
08 - Combien de vies (ft. Chief TheDoomsdayDevice & Brzowski)
09 - Mazra
10 - Future past
11 - Poudre de rien
12 - Des animaux bizarres

06 janvier 2017
MAD

www.facebook.com/dumspiromusic
Pour écouter et acheter l'album : www.dumspiro.bandcamp.com

 
© since 2014
-->