Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.

26 janvier 2019

No Money Kids - Trouble

Voilà un album que j'attendais avec impatience. Un an après la sortie du magnifique Hear The Silence (en chronique ici), le duo No Money Kids revient avec leur troisième album Trouble. Je suis en mode love.


Et dès la première écoute entière de l'album, milles couleurs scintillent dans ma vie. Capharnaüm de fusions pop, hip hop, rock, blues, électro, No Money Kids empreinte toutes les routes musicales pour pondre un disque léché et séduisant, à la production parfaite, encore une fois. Ce coup de foudre qui perdure, qu'est-ce que ça fait du bien. Au menu : riffs endiablés, lignes de basses dynamiques, batterie efficace et rapide, sons électroniques dansants et chant éloquents et beaux. J'ai faim de découvrir ce nouvel opus, j'introduis Trouble dans mon mange-disque, et après trois morceaux, stupéfiants, irrésistibles, Chains (avec Charles X -s'il vous plait-), le super-glam Hush Hush et le bluesy-bandant See Me Laughing, je suis forcé de me rappeler à quel point je suis heureux d'avoir eu la chance de poser mes oreilles sur ce groupe. Trouble ressemble à un super jukebox programmé uniquement pour notre plaisir le plus basique, qui mélange sans pudeur blues rock traditionnel, pop sévèrement dansante, sonorités électro noyées dans la matrice, envolées lyriques d'une intensité parfois érotique, hip hop redoutablement urbain… et qui modernise ce cocktail explosif à coup de mélodies lumineuses, sans oublier cette surprenante touche glamour cinématographique. Wake Me Up est un excellent morceau, casque sur les oreilles, volume à fond. Le duo prouve en l'espace de trois minutes et vingt-quatre secondes, l'étendue si infinie de leurs talents. En boucle. D'autres tracks de l'album résume l'univers de No Money Kids de la plus parfaite des manières. Je retiens aussi la cover Crazy de Gnarls Barkley en ballade vitaminée, où le groupe se régale du morceau au rythme d'une guitare sauvagement mélodieuse et d'un sample talentueux. Puis que dire du chant ? Claque. Nowhere Land me donne des frissons, My Loneliness me donne la patate, Better me rend heureux, avec cette guitare funky-rock et qui continue de me coller des frissons mélodiquement parlant. Jouissif. J'écoute l'album en boucle, jusqu'à l'orgasme. Félix Matschulat et JM Pelatan viennent de sortir un album encore plus claquant que le précédent. Déjà que j'adorais Hear The Silence, alors là....  


C'est simple, cet album est une tuerie, d'une classe extraordinaire. No Money Kids est tout simplement l'un des meilleurs groupes français actuel. La recette est simple, ici il y a de la transpiration et de l'inspiration, et les mecs s'amusent en studio, parce que leur histoire, elle vient de là, elle vient du blues !

Tracklist
01. Chains feat. Charles X
02. Hush Hush
03. See Me Laughing
04. The Street
05. Wake Me Up
06. Crazy
07. Family Blood
08. Lost Generation feat. The Toxic Avenger
09. Blue Shadow
10. Nowhere Land
11. My Loneliness
12. Radio Sound
13. Better

16 novembre 2018
Roy Music

www.nomoneykids.bandcamp.com/album/trouble
hwww.facebook.com/nomoneykids
www.nomoneykids.com

 
© since 2014
-->