Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.

12 février 2019

The Marshals - Les Bruyères Session

Et allez rebelote, la liste des bons disques continue de gonfler en ce début d'année, le blues est un virus qui fait rage, comme une grippe qui s'accroche au corps, The Marshals vient contaminé de son syndrome "album excellent" mon âme de quidam. 


C'est du côté de l'Auvergne que l'infection attaque. The Marshals donc. Les Bruyères Session c'est du blues qui suinte. Dès leur premier album, je me suis accroché à leur discographie comme une bactérie. De toute façon, cette musique fait un ravage, c'est du chamboulement d'âme, de conscience, de rêveries, de plaisirs multiples.
Un harmonica, une guitare, une batterie, trois remèdes pour lutter contre la morosité hivernale à coups de mélodies abyssales totalement toxiques. Ouais mec, c'est du blues de là-bas, celui qu'on aime, sulfureux, généreux, qui fait chaud au cœur, teinté de folk et de rock. Tout au long de ces neufs morceaux, nous avons à faire à un son énorme qui sort du bout de la nuit. Un son pensé, réfléchi, glané par des influences blues et rock absorbées dans l'ampli d'une guitare frénétique. Les Bruyères Session c'est  aussi une voix d'une puissance imposante, une voix qui monte, qui entraîne, qui accroche les graves au plus haut des cieux de mon extase auditive. Une voix qui se glisse sous ma peau et me file des frissons jusqu'à la moelle de mes os. La batterie monumentale, toujours en mouvement, qui vient enrober ce délicieux album implacable, travaillé avec soin et méticulosité. Moi je vais me posé là, casque sur les oreilles, à faire défiler les heures en musique. Une musique qui me fait fermer les yeux. Neuf titres en boucle, et même quelques pépites à user jusqu'à la moindre note. Same old life pour son rythme éloquent, Dark room pour son rythme envoûtant, Let it shine pour rêver de l'écouter lors de l'apocalypse, ou encore Run through the jungle parce que mon cœur se déchire de plaisir à chaque écoute, et j'adore ça. 


Quand on aime ce genre de musique, on reconnaît un bon album à son évidence même, à la manière dont il ravit tous les sens dès la première écoute, comme à la façon dont il définit immédiatement une partie du monde qui nous entoure. Nul besoin donc de développer une quelconque addiction, pour sauter littéralement de bonheur en écoutant ces Bruyères Session.  

Tracklist
01 - Same old life
02 - Gold and glitter
03 - Silhouette
04 - Let it shine
05 - On the first day
06 - Dark room
07 - Down my place
08 - Northern blow
09 - Run through the jungle

01 mars 2019 
Freemount Records

www.facebook.com/TheMarshals
www.themarshals.bandcamp.com

 
© since 2014
-->