17 mars 2019

Qu'on se le dise, Les Ogres ont vingt-cinq ans cette année ! Et pour l'occasion, parce que toutes les occasions de faire la fête sont bonnes, Fred, Alice, Sam et Mathilde viennent de sortir un nouvel album comme Les Ogres de Barback savent nous faire.
Oui, comme ils savent faire. Précis, direct, sincère, toujours d'actualité, toujours les mots qui sortent du cœur. Comme en témoigne la première chanson Pas ma haine, inspirée par le livre d'Antoine Leiris, journaliste qui a perdu son épouse lors de la fusillade du Bataclan. Il y a de l'émotion, sans concessions, mais sans tomber dans le pathos. Ici, les émotions s'envolent dans une fanfare qui n'est pas que joyeuse, elle nous transporte dans la vie, dans la force de l'optimisme. Un magnifique premier morceau. "Ils reprendront les chemins de la guerre / Avec des armes toujours plus effroyables / Ils rempliront encore les cimetières / De pauvres diables / Il reprendront l'épée de Damoclès / Dessus d'autres générations / Puis ils voudrons oppresser la jeunesse / Ces pauvres cons / Ils rempliront mon coeur de peine / Mais ils n'auront pas ma haine...". Comme toujours chez les Ogres, rien de moralisant, juste un constat implacable, d'où jaillit une musique sans frontières. Un nouvel album plein d'allant, d'élans et de subtilités. D'humanisme aussi comme avec P'tit coeur. Remuant pour les cœurs en lambeaux, sublime pour les cœurs légers. Et puis je fus content quand est arrivé le titre Il y a ta bouche, parce qu'il y a Magyd Cherfi derrière le micro, accompagné de Lior Shoov qui célèbrent ensemble un instant de béatitude amoureuse face au chaos du monde. Textuellement, c'est délicieux. Mélodieusement, c'est palpitant et puis qu'est-ce que j'aime le timbre de voix du chanteur toulousain. Un interprète de génie, un amoureux de la langue de Molière terriblement contagieux. J'aime aussi beaucoup La Rochelle, un morceau avec une orchestration superbe. Une multitude d'instruments, et énormément de soleil. Nul doute que j'irais écouter ce morceau sur le Port, parce que ça sera un excellent moment.
Voilà un album de quatorze titres bourré d'amours (Si tu restes, S'il nous plaît), d'hommage poignant (Pour toi), d'une bonne dose de sarcasme sur l'époque que nous traversons, avec la conscience du groupe, pour éveiller la nôtre. Auditeur funambule sur un fil, en équilibre entre interrogations et inquiétudes, et honnêteté permanente, et je tiens... Dans cet Amours grises & colères rouges, les Ogres de Barback ne font pas dans la dentelle. Assidûment indépendants, passionnés, jamais rassasiés, la fratrie Burguière s'entourent - pour ne pas changer les bonnes habitudes - d'invités/artistes qui ne font que rendre le projet encore plus intense, encore plus original. Qu'ils soient derrière le micro, derrière un instrument ou derrière les manettes (première fois où le groupe délègue une partie de la réalisation de l'album), on aime cette grande famille.
J'aime ce nouvel album qui fait du bien. Je n'ai jamais tout écouté de leur discographie ou eu d'albums d'eux jusqu'à présent mais à l'époque dans nos soirées enfumées, arrosées et tant aimées, il y avait toujours une ou deux chansons des Ogres qui traînaient dans le poste ou à travers la guitare d'un pote, ils faisaient partis du paysage, et ça ne me dérangeais pas. 25 ans plus tard, je remarque qu'ils font toujours partis du paysage. Sans forcer et sans une ride. Je crois que nous allons faire un petit bout de chemin ensemble dorénavant, pour 25 ans de mieux. Il n'est jamais trop tard... 


"Les Ogres de Barback nous disent, avec une foi dans la musique qui semble, elle, inentamée, ce qu'est notre époque. Ils ont définitivement le goût des autres. Rien d'étonnant pour un groupe qui ne cesse de faire rimer humilité et félicité." 

Tracklist
01 - Pas ma haine
02 - Petit coeur
03 - Chanson pour dans 2000 ans
04 - La nombrilite aigue
05 - S'il nous plaît
06 - Tous les matins immondes
07 - Il y a ta bouche
08 - La corde au cou
09 - Pour toi
10 - Si tu restes
11 - La Rochelle
12 - Hé papa
13 - Latrim'
14 - Pas une femme

15 mars 2019
Irfan

www.facebook.com/lesogresdebarback
www.lesogres.com

Commentaire(s) :