Alexandre Delano - Ven Ven Ven

Après avoir publié six albums au sein du groupe The Delano Orchestra (chanteur / leader) et accompagné l’aventure Babel de Jean-Louis Murat, Alexandre Delano se livre à l’écriture d’un second album en français.

Alexandre Delano est le genre d'artiste qui m'intéresse de part sa polyvalence. Compositeur d'une belle plume poétique, musicien d'une pop aérienne et vidéaste aux images envoutantes, son univers mélodique qui rappelle celui de Sparklehorse me plonge dans de douces séquences mélancoliques. Un univers enrichi par une voix qui dépeint à merveille les sensations. Sa performance crée une proximité qui résonne avec la tendresse, et une sensation d’apesanteur qui rend l'écoute planante. Ven Ven Ven s'ouvre avec Le grand défi (clip) sur de longues caresses de guitare, et s'offre le luxe de me balancer des pulsations harmoniquement sensuelles. Quand s'invite le piano, la combinaison des deux instruments équilibre une sorte de filament élastique auquel la voix (les voix même avec les chœurs de Pauline Audigier) arrive à figer la poésie dans l'instant présent (surtout dans le mien). Infaillible. Irrésistible.  
L’univers musical de Ven Ven Ven continue de prendre de l’expansion quand Alexandre sort la guitare électrique sur La fleure de l'âge (clip) pour une pop magnétique, le clavier synthétique (me semble-t-il) sur Le ciel sur terre (clip). Un retour à la composition guitare/piano inspirée et aspirante avec Le lac où frissons et évasion font sensations. On se projette dans cette première partie d'album, dans cette atmosphère en équilibre entre le vide et la délicatesse humaine dans un décors champêtre qui apaise, qui allume les belles lumières et éteint les inutiles. On s'y sent bien. Je m'y sens bien, les longues notes frottées lentement jouent avec mes envies de m'allonger sur l'herbe, de regarder les nuages qui dansent avec Clairs monts sombres dans les oreilles, par exemple, ou sur le sable chaud avec Parasol sous les caresses du violoncelle. Musiques vivantes = chansons vibrantes, y'a pas de secret. Il n'y a pas d’illusion dans cet album, tout y est intimement spontané, naturel, et frais. Les croisements de timbres vocaux et sonores d’un instrument peuvent sembler classiques à la première écoute, mais deviennent très captivants une fois que l’on réalise le niveau de maîtrise de la production. Ven Ven Ven est logiquement recommandé aux oreilles en quête de belles évasions.  

Tracklist
01 - Le grand défi
02 - La fleure de l'âge
03 - Ven Ven Ven
04 - Le ciel sur terre
05 - Le bois de Diane
06 - Le lac
07 - L'aire libre
08 - Clairs monts sombres
09 - Parasol
10 - Bonjour les matins

18 juin 2021
Bleu nuit / Inouïe Distribution


www.facebook.com/alexandredelanoeau
www.alexandredelano.bandcamp.com

Commentaires