Pomme - Les Failles

Pomme, son talent, sa voix, son univers sont assez exceptionnels pour ne pas en parler par ici. Si vous ne l'avez toujours pas fait, s'il vous plaît, par n'importe quel prétexte trouvez Les failles pour vous y faufiler et ne pas passer à côté. Surtout pas, c'est inimaginable de ne pas profiter de ces instants grandioses que nous offre cette incroyable artiste.


Soleil d'automne, je suis en vacances. Cet après-midi allongé sous la fenêtre, j'ai écouté pour la énième fois Les failles de Pomme. Pomme est belle en automne.
Je ne me rappelle plus de mon premier rendez-vous avec elle, mais je sais que c'était terriblement troublant. Tellement troublant que j'ai plongé de toute mon âme dans toutes ses autres chansons dès que j'en ai eu l'occasion. Ecoutant sans cesse par dépendance, pour comprendre et déguster les moindres étincelles qui jaillissent par centaine de chaque chanson. Troublant parce que c'est à nos propres failles qu'elle nous renvoie. Certes, nous n'avons pas le même âge, ça pourrait être ma fille et c'est plutôt une petite sœur de douceur. Douce comme sa voix qui me fait toujours frémir, qui me fait vibrer comme le timbre de ses notes. D'une génération à l'autre, au fond, nos histoires sont toutes les mêmes. Alors je retrouve mes maux dans les mots de Pomme, et ça fait du bien de chanter nos failles. 

Sans filtres, les rayons de la Toussaint traversent les carreaux. Dans mon canapé pour la énième fois, je prends brutalement cette belle mélancolie en pleine face. Celle qui nous reconnecte avec la nature, celle qui chante avec beauté la fragilité de la vie. Je crois que c'est Les Oiseaux la première fois. 

C'est un endroit rêvé pour les oiseaux
Ils viennent s'y reposer quand leur cœur est gros
À mon encrage rêvé après le cahot
Je viens te retrouver comme les oiseaux

La fragilité s'installe, j'ouvre les yeux. Pureté des mélodies, chant lumineux chargé de délicatesse et de simplicité, j'aime me perdre dans cette sensibilité. Je regarde le ciel et au creux de cet automne ensoleillé, caresse du bout du doigt la perfection d'un album aux grandes étendues d'émotions. Le ciel, tout à coup, paraît immense. De quoi s'évader. Je referme les yeux pour continuer à fondre à l'écoute de ces ballades musicales le long des cours d'eau bordés de séquoias loin de toute anxiété du quotidien. Je m'évade systématiquement. C'est que j'aime m'enfermer dans cette chapelle pour retrouver la lumière... Grandiose ! Grandiose !


Je crois que c'est le plus bel album de ces deux dernières décennies, en tout cas, l'une des plus belles œuvres musicales francophone de ce début de siècle, c'est clair. Pour preuve, juste le posséder sans même l'écouter suffit à mon bonheur parce que je sais qu'en un seul mouvement, il viendra me cueillir quand j'en aurais besoin. C'est pour dire le bien qu'il fait... 

Tracklist
01 - Anxiété
02 - Je ne sais pas danser
03 - Grandiose
04 - Les séquoias
05 - Les oiseaux
06 - 1996
07 - Les cours d'eau
08 - Les cours d'eau (solo)
09 - Vide
10 - Sorcières
11 - Pourquoi la mort te fait peur
12 - La lumière
13 - Soleil soleil
14 - Saphir
15 - Une minute
16 - Chapelle

01 novembre 2019
Polydor Records

www.pommemusic.fr

Commentaires