J'aime généralement trouver dans la musique la stimulation des sensations, celles du corps, de l'esprit, de l'âme toute entière, celles de toutes les ivresses, celles des sentiments qui cognent, avec quelques zestes d'érotisme pourquoi pas. Parce qu'à force de tenter, on touche çà et là quelques traces de ce que l'on peut appeler la Beauté musicale. D'une beauté enivrante, comme la pop sensuelle du nouvel et troisième album de Michael Wookey qui vient de paraître.     

TrueLove $ Day est un choc à la découverte des onze pistes somptueuses, occasionnellement sublimes ! Je ne sais pas si l'artiste britannique qui vit à Paris invente ou réinvente quelque chose de particulier avec cet album, mais j'ai la sensation qu'il représente une sorte d'absolue perfection dans un espèce de registre pop-soul-folk qu'on pourrait croire usé jusqu'à la moelle osseuse. Je pense avoir déjà entendu des morceaux criant de sensualité, je pourrais sans réfléchir nommer quelqu'un comme Marvin Gaye (facile), mais je ne crois pas avoir déjà entendu un album entier hurlant de sensualité si lumineuse. Mais je n'ai sûrement pas écouté les albums qu'il fallait. En tout cas j'ai très bien écouté ce TrueLove $ Day, dans tous les sens, dans toutes les positions, dans toutes les situations. Et le constat est sans appel : entre sonorités soyeuses au cœur desquelles on a envie de se lover, et mélodies efficaces qui collent à la peau, il est impossible de ne pas succomber. Je suis amoureux, de qui ? de quoi ? je ne sais pas vraiment mais, du comment ça je sais. C'est ce ravissement exquis qui envahit du premier au dernier titre sans relâche. Faites l'effort de vous allonger, de mettre un casque sur les oreilles et de vous laissez envahir par First Time Caller pour commencer. C'est beau, oui c'est beau ! C'est touchant et terriblement humain ! C'est léger, c'est envoûtant. La voix est envoûtante, les mélodies pénétrantes. Je pense à Ruled by You, où les deux s'accordent à merveille, pour ne faire qu'une ambiance. Le genre de morceau où je ferme les yeux et je perds contrôle. La même chose pour  Rock Me qui est un peu plus rythmée ou la très belle et imagée Get One, jusqu'à la claque Show Me What You Got. L'extase identique qu'à pu me procurer Red Hot Dollas sur le précédent album Hollywood Hex que j'avais qualifié de chef d’œuvre en vue. Que dire de ce dernier album alors ? Chef d’œuvre absolu ? Le niveau de production semble croître, bien que j'ai l'impression de voir Michael Wookey à un level musical titanesque tellement la qualité de ses compositions sont impressionnantes. Beaucoup moins mélancolique, peut-être un peu plus aérien (dans l'idée de liberté), mais tout aussi excellent. Gros coup de cœur également pour Go Drink Coffee agrippant guitare et batterie pour nous embarquer dans une ballade sautillante au refrain enflammé pour nous faire redescendre dans une ambiance irrésistible sur Oxford Bella où le crooner sensible derrière son clavier nous offre encore une définition de ce qu'est la beauté musicale. Il y a de l'amour pour les notes, il y a de la tendresse pour les mélodies, il y a de la passion dans le processus de création de l'artiste. Goodbye Horses le titre qui clôt l'album me fait penser à une comptine hantée par Cocorosie et Sparklehorse qui chercheraient à amadouer Tom Waits (?). Un onzième plaisir, brumeux, nocturne, lancinant, fragile, intriguant donc terriblement envoûtant - l'adjectif qui revient trop souvent - un synonyme ? en deux mots ? Michael Wookey.  


TrueLove $ Day confirme tout le bien que je pense de Michael Wookey, toute l'admiration que je porte à son univers et toute l'énergie que je voudrais donner pour partager et vous faire découvrir son talent exceptionnel, si ce n'est pas déjà le cas. Potentiel énorme pour chansons universelles, vous allez en entendre parler longtemps !

Tracklist
01 - First Time Caller
02 - Scarecrow
03 - Ruled by You
04 - My Handsome Father
05 - Rock Me
06 - Get One
07 - Show Me What You Got
08 - Can I Keep You
09 - Go Drink Coffee
10 - Oxford Bella
11 - Goodbye Horses

28 octobre 2022
We Are Unique ! / La Centrifugeuse


www.michaelwookey.com
www.michaelwookey.bandcamp.com