.
BREAK MUSICAL
La musique, la meilleure des thérapies.
. BlauBird - Le ciel est partout

BlauBird - Le ciel est partout

À travers dix-sept nouvelles chansons, l'artiste française magnifie notre existence de sa poésie et nous entraîne dans les voluptueuses douceurs de son bel univers pour le meilleur des moments, d'une durée de cinquante-quatre minutes et cinquante secondes précisément.
Ô joie !

S'il existe mille façon de sortir de l'anxiété morose d'un certain mauvais côté de la vie un peu trop souvent présente malgré nous, plonger dans le nouvel album de BlauBird en est une, de façon. Dès le premier titre Prologue - Le long d'une rivière qui annonce le somptueux L'ombre de mon amant l'objectif est atteint. Une bulle se forme, le casque sur les oreilles et tout s'efface pour laisser une belle lumière jaillir. De l'autre côté, là où respire la poésie, ce titre est mémorable, monumental. Oui, BlauBird c'est une sacrée voix, mais pas que, c'est aussi une présence, elle est partout. Si musicalement la chanson est magnifique, la chanteuse s'empare de tout l'espace qui lui est possible pour mieux nous envahir jusqu'au cœur. Elle chante et elle m'enchante, j'écoute et je m'envole, partout. Surtout ailleurs car écouter Laure, de son prénom, c'est voyager. Je pense à Papirosn, extraordinaire morceau envoûtant et émouvant. Je pense aussi à No me quites qui pourrait se retrouver dans une tragédie d'Almodovar à la mélancolie déchirante. En allemand, en Yiddish, en anglais (très jolie Melancholy) ou en français Le ciel est partout séduit par la grâce cristalline d'une voix conjuguée à des compositions aériennes de haute voltige et des textes emportés d'une poésie qui me raconte tant de choses. Un album à écouter, un album à savourer jusqu'à la dernière miette pour en extraire toute la beauté qui en résulte. Parce qu'elle est belle la vie avec des musiques pareilles.  


Le ciel est partout, deuxième album de BlauBird marque de son empreinte de velours cette belle année musicale que je viens de passer, et s'octroie sans tergiverser, l'une des premières places de choix dans mon coeur. Voilà un très très grand disque !
 
Tracklist
01 - Prologue - Le long d'une rivière
02 - L'ombre de mon amant
03 - Laisse-moi rêver
04 - Ma petite chanson
05 - No me quites
06 - Fairuz
07 - La vie qui s'afflige
08 - Intermède - La maison aux esprits
09 - La Lorelei
10 - Papirosn
11 - Melancholy
12 - Reste
13 - Tes mots dits
14 - Schumann
15 - Les dieux masqués
16 - Oiseau de nuit
17 - Épilogue - Le roi de Thule

18 novembre 2022
Elles et O Records / Kuroneko
 

Enregistrer un commentaire

0 Comments

Formulaire de contact