.
BREAK MUSICAL
La musique, la meilleure des thérapies.
. Stromae - Multitude

Stromae - Multitude


Multitude un évènement ? Oui peut-être. Pas si sûr. Sûrement. Qui sait. On a beau essayer de rester stoïque, de faire comme si de rien était, ce n'est pas toujours facile. Surtout que Stromae ne peut garder ses émotions pour lui, il les communique hyper bien. Pourtant, rien n'est vraiment excessif dans ce troisième album méga méga attendu. Même si, dans de grands éclats de génie ou d'explosions de sentiments, il y a bien une pincée de morceaux expressifs qui désamorcent les quelques retenues qu'il me reste. Rien de folichon dans les paroles, l'intérêt de ce troisième disque se trouve surtout dans ses compositions et sa réalisation. Dans ce sens, je retiens Santé évidemment. Titre très dansant comme nous a habitué l'artiste, avec un très beau message en prime, mais il y a surtout dans ce disque L'enfer, qui parlera à des milliers de gens et probablement des millions puisqu'il s'agit de Stromae. Simple mais terriblement efficace ! Quel titre ! La charge mentale du morceau est énorme, ça prend et ça ne lâche pas. Je ne suis pas dépressif, j'ai une sensibilité fragile nuance, je monte systématiquement le volume au maximum en essayant de faire le truc fou avec les yeux comme dans le clip. Toi aussi t'as essayé ? Je retiens aussi Invaincu comme entrée fracassante. Fils de joie et Riez pour le chant impressionnant,  Le diptyque final, plouf, me plaît également dans l'idée : Bonne journée qui répond à Mauvaise journée, ou quand la plume optimiste d'Orelsan répond à l'artiste belge dépressif, ça pourrait presque être jubilatoire. Maintenant tous les matins, je suis fier quand mon caca est parfait, c'est pour dire.
Je l'ai suffisamment écouté dès sa sortie, puis je l'ai vite délaissé, lui préférant le formidable Racine Carrée, véritable ovni qui a fait exploser les codes pour devenir le catalyseur de la nouvelle scène française actuelle.  Depuis deux jours j'y reviens un peu, j'écoute de nouveau Multitude, et je me dit que ça fait vachement plaisir de revoir le maestro sur le devant de la scène. Moi déjà, il m'avait quand même un peu manqué.


Tracklist
01 - Invaincu
02 - Santé
03 - La solassitude
04 - Fils de joie
05 - L'enfer
06 - C'est que du bonheur
07 - Pas vraiment
08 - Riez
09 - Mon amour
10 - Déclaration
11 - Mauvaise journée
12 - Bonne journée

04 mars 2022
Mosaert / Polydor / Universal Music



Enregistrer un commentaire

0 Comments

Formulaire de contact