Albin de la Simone - Les cent prochaines années (2023)

J’ai le sentiment qu'Albin de la Simone fait partie de ces artistes tellement viscéraux qu’il révèle, non seulement des merveilles esthétiques insaisissables toujours aussi agréable à écouter, mais surtout des visions d'un monde poétique un peu enfouie dans notre quotidien qu'il libère comme ça, en créant des chansons. Car esthétiquement, la force musicale de ce nouveau disque est indéniable, la maitrise lumineuse de la narration cohabite magistralement avec une ballade musicale sentimentalement forte contenue dans chaque ton et chaque note, dont le résultat témoigne de la puissance. Ouvrant des brèches, pour chaque auditeur qui y projette sa propre expérience existentielle, la beauté se trouvant toujours en partie dans l’oreille du récepteur, comme je pense souvent. Il faut bien sûr pour cela, tout le talent de l'artiste que l'on écoute. Albin de la Simone ne déroge pas à cette règle, c'est toujours un régal de plonger dans une de ses créations.

L’album s’amorce avec Les cent prochaines années; une nostalgie aussi aérienne que sauvage et une excellente indication de ce qui suivra par la suite. Une trame douce, ornée de guitares, de piano, de cuivres astucieusement ponctuée de soubresauts qui domine. Cette création, aussi raffinée que délicate, devrait prendre tout un sens dans vos écouteurs. Car derrière cette tranquillité inspirante, l'inquiétude demeure entre les questions du passé (Petit petit moi) et celles sur l'avenir. La vie est-elle vraiment un long fleuve tranquille ? Albin de la Simone semble voguer sur des eaux calmes pourtant. Volontairement, pour se poser loin de toute agitation. Rien ne sert de gesticuler sans intérêt, l'auteur-compositeur-interprète nous l'enseigne à travers ses nouvelles chansons qui défilent paisiblement. Quand je l'écoute, souvent je regarde le paysage à travers la vitre de mon train. Parfois en marchant dans la rue, un peu soulagé, aujourd'hui dans mon salon car dehors le printemps est gris. Mais c'est beau. J'aime cette voix fluette qui distribue de la nostalgie et de la tendresse. Ici, chaque chanson à une histoire, pleine de délicatesse et donne l’impression qu'elles sont tirées de nos propres expériences, à condition d'avoir dépassé les quarante ans, le cap qui amorce les rétrospectives fréquentes et de savoir écouter réellement les disques qui s'invitent à nous, surtout quand ils sont si beaux. Celui-ci, fait beaucoup de bien pour nettoyer les toxines de la vie qui nous polluent l'esprit.


Tracklist
01 - Les cent prochaines années
02 - Petit petit moi
03 - Avenir
04 - A jamais
05 - Merveille
06 - Pour être belle
07 - J'embrasse plus
08 - Pars
09 - Ta mère et moi
10 - Mireille 1972
11 - Lui dire

03 mars 2023
Tôt ou Tard


www.albindelasimone.com

Commentaires

Les articles les plus consultés du moment

J'écoute L'algue bleue de Gérard Manset

J'écoute La balade sauvage de Nicolas Paugam

Le temps qui reste de Serge Reggiani

Les nouveaux clips du moment #6

Les Cowboys Fringants - Pub Royal (2024)