Dionysos - La mécanique du coeur (2007)

Ce sixième album de Dionysos, sorti en 2007, est une véritable pépite du rock français. Inspiré du roman éponyme de Mathias Malzieu, il nous entraîne dans un voyage féerique où les cœurs battent au rythme des horloges.
L'album suit l'histoire de Jack, un jeune homme né avec un cœur mécanique. Sa vie est régie par des règles strictes : ne pas toucher les aiguilles, ne pas s'énerver, et surtout, ne pas tomber amoureux. Mais bien sûr, l'amour ne se laisse pas dicter par des engrenages ! Jack va rencontrer Miss Acacia, la belle Andalouse au cœur d'horloge, et leur amour impossible va bouleverser son existence. Dionysos nous offre ici une comédie musicale gothique victorienne, avec orchestre à l'appui. Les cuivres, les violons, les ukulélés se mêlent aux riffs furibards et aux rythmes symphoniques. On y trouve même du rap symphonique ! L'album est peuplé de personnages hauts en couleur, incarnés par des artistes invités de luxe. Olivia Ruiz prête sa voix à Miss Acacia, Alain Bashung devient Jack l'éventreur, Emily Loizeau est le docteur Madeleine, Éric Cantona incarne Giant Jack... Dans cet album, j’aime particulièrement L’homme sans trucage, où l’on découvre dans cette chanson un être qui rêve de transcender les artifices et de vivre pleinement, sans masque ni faux-semblant. Et puis la voix de Jean Rochefort, entre gravité et sagesse, est juste parfaite ! La performance de Rossy de Palma est également époustouflante dans Cunnilingus mon amour en duo avec Babet. Chaque chanson est la pièce d’un puzzle onirique, un fragment de cette histoire d'amour hors du commun. Mélancolie, nostalgie, émerveillement, réflexion sur l’amour et la fragilité de la vie, curiosité, rêverie, évasion à Édimbourg que j'aime tellement, l’exploration auditive que me procure ce disque à chaque écoute est une source inépuisable d’émotions intenses. Ce fût le cas avec le roman, tout comme le film d’animation sorti en 2014. Réalisée par Karim Friha et Joann Sfar, la pochette est une œuvre d'art à part entière. Elle nous pousse dans l'univers steampunk et mystérieux de cet album. Il me paraît incroyable que vous ne l'ayez jamais écouté, comme il me semble inconcevable de ne pas l'aimer !

La Mécanique du Cœur
n’est vraiment pas un disque classique. Au-delà de sa grosse production soignée et de son originalité, c'est surtout une invitation à l'émerveillement, même (surtout) pour un adulte, à la passion pour la musique poétique et à la révolte contre les mécanismes qui entravent nos âmes. Un essentiel, un indispensable ! Toujours dans mon top, toujours dans mon cœur.


Tracklist
01 - Le jour le plus froid du monde feat.Emily Loizeau
02 - La berçeuse Hip Hop du Docteur Madeleine feat.Emily Loizeau
03 - When the saints go marchin' in
04 - Flamme à lunettes feat.Olivia Ruiz  
05 - Symphonie pour horloge cassée
06 - Cunnilingus Mon Amour ! feat.Rossy De Palma, Elisabeth Maistre
07 - Thème de Joe feat.Grand Corps Malade
08 - L'école de Joe
09 - L'homme sans trucage feat.Jean Rochefort
10 - La panique mécanique feat.Alain Bashung
11 - King of the Ghost Train
12 - Les effets de Mademoiselle clé feat.Olivia Ruiz
13 - Candy lady feat.Olivia Ruiz
14 - Le retour de Joe feat.Grand Corps Malade
15 - Death song
16 - Tais Toi Mon Cœur feat.Olivia Ruiz
17 - Whatever the weather
18 - Épilogue

05 novembre 2007
Barclay


www.dionyweb.com

Commentaires

Les articles les plus consultés du moment

Le temps qui reste de Serge Reggiani

Leïla Huissoud - La maladresse (2024)

Notre besoin de consolation est impossible à rassasier

Les Cowboys Fringants - Pub Royal (2024)

Stupeflip - Parenthèse (2023)