Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

15 avril 2018

Pale Grey - Waves

C'était une belle découverte et déjà un joli coup de cœur en octobre dernier quand j'ai fait la chronique de l'EP Ghosts (ici) et à l’écoute de ce troisième album Waves, la réponse est identique. Voir plus.


C’est de Belgique que nous viennent Pale Grey et les premières harmonies et rythmiques de l’album ne laissent planer aucun doute, ce groupe ne mérite pas de rester dans l'ombre, du moins chez nous, en France. Ce qui est bien avec Waves, c'est que c'est un album assez éclectique. Un peu pop, un peu dream-pop, un peu hip-hop, un peu électro-pop. Si dans l'ensemble les onze morceaux sont inévitablement liées par leur esthétique sonore léchée et une belle production propre, soignée, il y a tout de même de grosses surprises, comme la magnifique Ghosts, légère et feutrée qui me file une claque à la Radiohead. Une note tenue, quelques accords délicats, et la voix satinée du chanteur pour un effet envoûtant. Billy, Loss et Grace, s’engouffrent dans la percée aérienne avec aisance, implosant gracieusement dans le ciel de nos rêves d'évasion et de grands espaces. Hunter se prête à la gigote, bras tendus, yeux au ciel, à tournoyer, et Late Night aspire dans les années 80 à coup de synthétiseur hypnotique, pas loin de se retrouver dans la B.O de la saison 3 de Stranger Things. Puisque généralement, un phénomène en appelle un autre. Ce morceau aspire et respire le respect avec ce mélange de Hip-hop chanté et l'incruste de violons aux parfum irlandais. Gros morceau authentique ! Authentique comme l'ensemble de l’album qui trouve une homogénéité naturelle de piste en piste. Comme par exemple, l'optimiste Blizzard et l’entraînante Seasons, deux chansons qui s'accordent parfaitement avec l'instrumentale et mélancolique Light, où seul un piano suffit pour tout raconter, pour tout retourner à l'intérieur de nos petits corps de passionné de musique. le joli éponyme Waves, entre rêve et flânerie cotonneuse clôture un album riche et sacrément agréable à vivre. Parce qu'on ne fait pas qu'écouter ce genre de musique.


Waves c'est ce genre d'album que l'on glisse dans son lecteur, pour une belle pause mélancolique et mélodique un dimanche après-midi d'hiver, ou une soirée d'automne, ou les écouteurs dans les oreilles, en maillot sur une serviette, sur une plage, le regard à l'horizon, Pale Grey pour les émotions...
.
Tracklist
01 - Billy
02 - Hunter
03 - Loss
04 - Grace
05 - Late night
06 - Ghosts
07 - Blizzard
08 - Light
09 - Crow
10 - Seasons
11 - Waves

9 mars 2018
JauneOrange

www.palegreymusic.com
www.facebook.com/palegreymusic

 
© since 2014
-->