20 mars 2019

En voilà un qui a bien fait d'atterrir dans ma boite aux lettres. J'ai mis six mois pour me décider à le découvrir, mais dès que je l'ai fait... houlala mamamia ! C'est un peu pop, un peu fou, un peu électro, un peu nerveux, un peu rock, et rien que pour tout ça, je dis trois fois oui !


Il y a des disques qui, dès la première écoute, diffusent un sentiment irrépressible de force et de beauté réunies, qui vont vous faire craquer le slip. Ok ok ! me fait cet effet-là, lui qui m'a pénétrer par surprise, même si rien me semble nouveau, tout me semble pourtant bien frais. Dès le premier morceau Room, je me suis dit : "-Hey Maurice, c'est cool comme musique !". A la première découverte j'étais cool, et au bout de quelques jours et une centaine d'écoutes, je peux l'affirmer : je suis amoureux de ce groupe. Oui oui oui madame, monsieur ! En plus en ce moment, le temps ne chie pas dans la colle. Il est 19h je rentre du boulot accompagné de cet album, le casque sur les oreilles, ça sent le printemps et j'ai droit à de magnifiques couchers de soleil. Tout est parfait. J'ai vingt minutes de marche, je peux donc écouter en boucle So Long II. Je vous le cache pas, je suis fou de ce morceau. Une musique suave, à la beauté fragile, indubitable, à la construction complexe, sans retenue, lumineuse. Avec son adorable petit clin d'oeil à Sympathy For The Devil... Ouh ouh ! Dream-pop, prog-rock, low fi, puis même rockabilly... J'arrive pas à saisir le style de cet ovni musical. J'essaye de me la jouer Philippe Manoeuvre, genre je maîtrise, mais en fait ce groupe me perturbe. Il me fait perdre mes repères. Faut dire que c'est un peu pop, un peu fou, un peu électro, un peu nerveux, un peu rock, frais, direct, sensible, érotique. Oh oui, y a pas mal de passages sur une, deux, quatre voir sept chansons qui prêtent à faire l'amour, avec quelqu'un, tout seul, à plusieurs, comme tu veux, mais en musique. Et avec cet album précisément ! Stop, je m'emballe. Je m'enflamme. Ok ok ! m'emballe, m'enflamme... Quand vient Nathalie, je songe à Palatine, à François and the atlas mountains ou à Polo & Pan. Un mix de tout ça, ou parmi eux, ou pas. En tout cas, ils vont se faire une bonne place. C'est qu'il ne faut pas les prendre pour des rigolos les Oui oui oui, ah ça non non non ! Parce que d'autres morceaux sont de vrais hits qui claquent, comme le nerveux No Future, l'enivrant My dear, le suuuuuublime Grow up, le vintage Under the smile... Je dis vintage, car les synthés me donnent toujours l'impression d'être dans un film SF des années 80. Même quand Miossec s'y met. Cet excellent son venue d'ailleurs, lourd d'élégance, imposant, frémissant, offre la possibilité de s'envoler, de planer et puis de rêver. Alors quand en plus de ça il y a un instrument à cordes... 
Hélas, l'album doit se terminer, mais le groupe va le faire par la plus forte des manières. Avec LOST j'ai envie de chialer. Parce que la musique est flippante, elle s’agrippe à mon cœur et me l'écrase sous le poids de trop d'émotions. Putain ça pèse une tonne un chef d'oeuvre ! C'est flippant à mort, c'est magnifique à mort. Volume à fond ! VOLUME A FOND ! Je m'enveloppe de frissons et je vous dis merci Manon, Jacques et Arthur. 


Pour moi, Ok ok ! est une véritable réussite. Une tuerie même. Un album audacieux et ultra plaisant. Alors attendez-vous ces prochains mois à me voir débouler avec mes gros sabots et à radoter que ce groupe est formidable.

Tracklist
01 - Room
02 - No future
03 - Alive
04 - My dear
05 - So long II
06 - Nathalie
07 - Grow up
08 - Madame chou
09 - Dance on the beach
10 - Under the smile
11 - Sweety
12 - LOST

18 octobre 2018
Youz

www.facebook.com/etouiouioui
www.soundcloud.com/etouiouioui

Commentaire(s) :