Le premier album de Edgär est disponible depuis quelques temps déjà. Sortie le 1er avril dernier, je souhaitais vraiment le chroniquer par ici, parce qu’à dire la vérité, Secret possède ce pouvoir un peu magique de faire vaciller toutes les certitudes et bousculer les genres. Le genre d'album qu'on aime garder au chaud pendant longtemps.

Secret c'est neuf titres pour nous mettre à terre, à nous tordre de plaisir. Par la puissance des mélodies pop solaire, par des envolées folk-acoustique, des flâneries dream-pop, tantôt chantés en anglais, tantôt en français, tout y est en harmonie. L'ensemble des thèmes évoquent des moments de vies, des émotions ou des ressentis racontés par Ronan à Antoine, des choses trop lourdes à garder pour soi et confiées à un ami. Des secrets, c'est le fil rouge de cet album. Où les discussions, les questions sur soi se reposent sur des musiques qui font sens. (Dead End, la claque). Accumulation de sentiments, l'heure est au lâcher prise, c'est l'explosion : Dictators, titres electro-pop ravageur, Edgär oppose à merveille la douceur d'un monde intérieur à la violence de l'extérieur.
Les titres défilent, tout semble parfait. Dansant, virevoltant, le disque m'emballe. La production est propre, les arrangements très précis. Surprenants par moment. Puis à vouloir se mettre à nu, le duo Edgär, composé par l'extraverti Antoine et du romantique Ronan, balance des étincelles et leur musique semble se mettre au diapason d'une intimité surpuissante où la mélancolie s'écrit en lettres de noblesses. The Lights, Sable blanc, Nuit, Réveille-moi, Me voudras Tu ?... Tant de titres de qualité qui ne m’empêcheront pas de dire que ce premier album est une réussite, et très attachant.

Edgär impose un style, une façon de faire de la musique originale, des plus intéressantes. Si on excepte que je lui trouve aucun défaut parce que je suis sous le charme, Secret est tout de même riche de ces petites multitudes choses qui rendent un disque passionnant et laisse espérer une très belle carrière aux deux amis.

Tracklist
01 - Nuit
02 - Dictators
03 - Réveille-moi
04 - Me Voudras Tu ?
05 - Dead End
06 - Incendies
07 - The Lights
08 - Sable Blanc
09 - Secret

01 avril 2022
Grabuge Records


www.facebook.com/Edgarofficiel