Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

5 octobre 2017

Natalia Doco - El Buen Gualicho

A mi-chemin entre Olivia Ruiz et Manu Chao, la belle Argentine installe ses sonorités latines dans notre paysage francophone avec son deuxième album El Buen Gualicho.
Quoi de mieux que cette sortie automnale pour prolonger l'été.


En écoutant la première chanson Al Que Madruga, Natalia Doco m'envoûte immédiatement. En écoutant la deuxième chanson Le Temps Qu’il Faudra, je pars définitivement conquis vers les paysages ensorcelés par une voix à fleur de peau, solaire et frissonnante, éblouissante, touchée par la grâce sur ce deuxième album délicieusement conceptuel. Parce qu'ici Natalia Doco alterne les chants espagnol et français, les ballades folk (Jardìn), la pop cuivrée (El Buen Galicho) dans un capharnaüm de couleurs, de sons, de nostalgie, d'amours, de chagrins, de larmes, de doutes, d’exil et de passions. Au coeur de la nature, et de l'émancipation féminine. Un album qui fait une pause dans le temps, d'où s'extrait une douceur radieuse et déchirante. Vivante. Un album vivant. Absolument expressif et contagieux. La Ultima Cancion puis je n'ai plus de doute. Je bloque sur l'ultime chanson sans me lasser de cette petite touche de pureté intense... et enchantée. El Buen Gualicho, ce sortilège un peu maléfique, un peu amoureux circule maintenant dans mes veines. Laissez-vous envoûter !


Quatorze chansons de souffles sud-américains et d'autres palpitations sensorielles qui défilent entre douceur et énergie, comme une seule et même respiration.

Tracklist
01 - Al Que Madruga
02 - Le Temps Qu’il Faudra
03 - Jardin
04 - Le Jeu
05 - SOS
06 - Respira
07 - Barquita
08 - Il Ne M’aime Pas
09 - Nino Ausencia
10 - Lejos La Espina
11 - Remolino
12 - Mademoiselle
13 - El Buen Gualicho
14 - La Ultima Cancion

22 septembre 2017
Casa Del Árbol


www.facebook.com/NataliaDoco
www.youtube.com/natalia.doco

 
© since 2014
-->