Avec un casque sur les oreilles, c'est mieux.
__________________________________________________________________________________________________

28 septembre 2017

Ludwig Von 88 - Hiroshima

Comme l'impression qu'il ne reste plus grand chose du mouvement alternatif qui a secoué la France dans les années 80. Les Bérus sont revenus une fois mais moins bien que Ludwig Von 88, Schultz s'est envolé il n'y a pas longtemps, Boucherie Prod a mis la clef sous la porte, Manu Chao est une superstar et Didier Wampas fait de la résistance. 


Par moment, et par nostalgie, je me remet un petit disque. Parce que si j'ai l'impression qu'il ne reste plus grand chose de cette époque c'est aussi parce que je m'en suis éloigné, explorant des chemins musicaux différents. Souvent j'aime replonger dans cette période et je m'écoute avec plaisir l'EP Hiroshima qui est sorti en 1995 pour le cinquantième anniversaire de cette tragédie. Pour marquer ce devoir de mémoire, Ludwig Von 88 n'ont pas fait les choses à moitié. Eux qui souvent, très souvent - quasiment tout le temps - étaient dans la dérision et le festif (tout en n'oubliant pas la dénonciation tendance libertaire). Hiroshima est un grand disque de six titres aux textes particulièrement soignés accompagné d'un magnifique livret de 32 pages. Poignant et intéressant tout en restant dans la tradition musicale : Textes scandés, guitares punks et boîte à rythme.
J'avais quoi ? Quinze ans, seize ans, pas grand chose dans la tête et une crête fièrement dressée dessus. Une chose est sûre, c'est que dès les premières écoutes je me suis vraiment intéressé, et découvert, cette partie de l'histoire, et du Japon particulièrement. Bien mieux qu'un cours au lycée que je déserté dès que possible après la cantine. Alors merci les Ludwig. N'allons pas refaire l'histoire, celle-ci -même si horrible- est très bien chanté dans l'album, la chronique ne sert pas à grand chose. Juste à poster ce monument par ici et déclarer que de toute la discographie des Ludwig, c'est bien celui-ci mon album préféré. Un peu avant Sprint (Séoul 88) et pas très loin de Houlala 2 la mission. Les amateurs savent. 


Cet EP prouve qu'ils savaient allier le fond et la forme. Les Ludwig Von 88 sérieux ça peut faire sourire, et pourtant, Hiroshima c'est ma madeleine de Proust de la scène alternative. Un plaisir intemporel. 

Tracklist
01 - Manhattan
02 - Enola Gay
03 - Hiroshima
04 - Little Boy
05 - Fire
06 - Hibakusha

15 août 1995
A Donf ! (Subdivision de Pias Records)



 
© since 2014
-->